Accueil Actualités Société : l’arbre historique de ‘’Kassia Boungni’’ est tombé !

Société : l’arbre historique de ‘’Kassia Boungni’’ est tombé !

173
PARTAGER

L’arbre historique qui surplonbait la  rue ‘’Papa Camara Sport’’, du quartier Almamya est tombée est tombé le samedi 09 juillet dernier aux environs de 21h selon les témoins. Dans la commune de Kaloum, communément  l’espace occupé par cet arbre était bien connu. ‘’Kassia Boungni’’, était connus de tous.

L’effondrement du grand arbre d’Acacia a coupé l’accès à la rue papa camara sport et emporté un coin de l’immeuble d’en  face. Il n’a pas de perte en vies humaine mais d’importants dégâts matériels.

Une voiture a été endommagée mais les trois passagers à bord étaient sain et sauf. Une partie d’une maison d’habitation cassée. ‘’Kassia Boungni’’, comme c’était connu de tous, servait à bon nombre de personnes dans la commune de Kaloum.

Selon les témoignages recueillis sur place ce lundi 12 juillet, c’est après  une visite des agents la Société des Eaux (SEG)  de Guinée sur les lieux le samedi dernier vers midi que l’arbre est tombé.

« Nous nous sommes là depuis 2004, c’est là que nous faisons tourner nos petites affaires de commerce. Cet arbre nous servait d’ombre pendant les périodes de canicule. Mais voilà, le samedi dernier les agents de la SEG sont venus couper la racine de l’arbre pour disent-ils trouver une solution pour le tuyau de la SEG qui est cassé juste en dessous. Quand ils ont coupé la racine, tout à coup il y a eu un léger tremblement, directement on n’a compris que c’est ce qui tenait l’arbre. Comme c’était le week-end, nous avons recommandé à nos petits d’être vigilant et de ne pas rester en permanence sur les lieux parce qu’on ne savait pas à quelle heure ça va tomber ni de quel côté » confie  M. Diallo Mamadou Bilo qui tenait un petit commerce juste sous l’arbre.

Selon lui, la SEG après avoir coupé la racine a informé le gouvernorat qui aussi est venu faire son constat. « C’est ainsi qu’ils ont décidé de couper les branches en attendant que l’arbre ne tombe de lui-même », a-t-il ajouté.

Pour M. Cissoko, propriétaire de la boutique ‘’Le Carrefour’’ chez BIBA, cet accident a été une chance.

 « Je ne serai pas là aujourd’hui à vous raconter ce que je ressens. Moi j’étais à Kindia et c’est ce qui m’a sauvé, sinon si je suis là. Je veille jusqu’à 22h 00h. Mais je remercie le tout puissant car j’ai eu la vie sauve et ma boutique n’a pas été endommagé » nous-a-t-il confié.

Il faut préciser que cet endroit était le lieu de retrouvaille d’amis habitués du coin, un lieu de business pour certains, et de petit commerce pour d’autres. Etc… Il y avait toujours du monde à cause de l’humidité qu’il procurait.

Au moment où nous quittions les lieux, le tronc d’arbre se faisait découper pour libérer la ciculation.

Nantènin Traoré

Print Friendly, PDF & Email