Accueil Actualités 58 ème anniversaire de la monaie guinéenne: Voici la déclaration du gouverneur...

58 ème anniversaire de la monaie guinéenne: Voici la déclaration du gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée

234
PARTAGER

La Guinée célèbre ce jeudi 1er mars le 58è anniversaire de la création de sa monnaie. Dans un discours marquant cette célébration, le gouverneur de la BCRG, Dr Louncény Nabé, a annoncé parmi bien d’autres réformes, l’émission prochaine des coupures de 2000 francs guinéens.

Allocution de Monsieur le gouverneur de la BCRG à l’occasion du 58ème anniversaire de la monnaie guinéenne, le 1er Mars 2018

Chers compatriotes

Le 1er mars de chaque année marque l’anniversaire de la création de la monnaie nationale, un des principaux symboles de notre souveraineté.

Pour rappel, c’est l’ordonnance Numéro 009/PRG du 29 février 1960, qui a consacré la naissance de la Banque de la République de Guinée (BRG), suivi le lendemain, le 1er mars 1960, de la création de la monnaie guinéenne. Il faudra attendre le mois de juillet 1960 pour voir la BRG devenir Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG).

Depuis ces dates, l’histoire monétaire de la Guinée a été jalonnée par des nombreuses et courageuses réformes. Ces réformes ont permis de construire et de consolider, au fil des années, un système financier dynamique au service du développement de notre pays.

Le 1er mars de cette année, nous célébrons le 58è anniversaire de notre monnaie, dans un contexte sociopolitique marqué par l’organisation, pour la première fois depuis plus d’une décennie, des élections communales et communautaires.

Chers compatriotes

Pour cet instant mémorable, il me paraît important de centrer mon intervention sur les réformes majeures menées par la BCRG au cours de l’année écoulée, les principales réalisations, ainsi que les défis auxquels elle doit faire face dans les années à venir.

Dans le domaine de la politique monétaire, pour permettre aux banques d’avoir un important de liquidité en vue du financement de l’économie, le coefficient de réserves obligatoires est abaissé de 18 à 16%. Le taux directeur est maintenu à 12,5%, en dépit de la légère hausse du taux d’inflation qui reste, néanmoins à un chiffre.

En matière de politique de change, les mesures ont porté sur la gestion rigoureuse des avoirs extérieurs, la consolidation du Marché aux Enchères Bilatérales de Devises (MEBD), les incitations en matière de rapatriement des recettes issues des exportations.

Ces mesures ont permis de renforcer la valeur du franc guinéen par rapport au dollar US, et de renforcer les réserves de changes. Sur le marché officiel, le cours du dollar est passé de GNF 9310,00 à fin janvier 2017 à GNF 9003,02 à fin janvier 2018, soit une appréciation du franc guinéen de 3,4%. La prime de change a diminué pour s’établir à moins de 1% à fin janvier 2018 contre 2,1% à fin janvier 2017. Quant aux réserves de change, elles se sont situées à 3,7% mois d’importations de biens et services au troisième trimestre 2017.

Dans le domaine de la gestion fiduciaire, la Banque Centrale a poursuivi ses efforts d’assainissement. Elle a procédé à la démonétisation des billets de 5 000 pour les séries de 1985, 1998, 2006, 2010 et 2012.

Pour faciliter le traitement de grande capacité en matière de tri et de destruction de billets, la BCRG s’est dotée d’équipements modernes, qui ont permis de réduire considérablement le niveau et la fréquence des opérations d’émission. La BCRG compte poursuivre ces efforts, à travers l’introduction d’une nouvelle dénomination (coupure de GNF 2 000) et le redimensionnement de la coupure de 10 000 au courant de l’année 2018.

En matière de supervision des banques, la Banque Centrale est en train de réviser ses textes prudentiels fondamentaux, et de perfectionner ses outils de supervision bancaire avec l’introduction de la supervision basée sur les risques. En outre, en collaboration avec l’association professionnelle des banques, elle a initié la mise en place d’un fonds de garantie des dépôts.

Dans le domaine de la micro finance, pour offrir un cadre légal et réglementaire aux établissements de monnaie électronique et réguler les services financiers postaux, la loi relative aux institutions financières inclusives est promulguée par le Président de la République, le 17 août 2017. Dans la même lancée, de nouveaux textes réglementaires sont élaborées pour réguler l’introduction de nouveaux produits tels que la micro-assurance.

Dans le cadre de la promotion des petites et moyennes entreprises (PME), la Banque a mis en place, avec l’appui technique et financier de la Banque Mondiale, un système d’information du Crédit (SIC) en vue notamment de faciliter leur accès au financement.

Chers compatriotes

En dépit des progrès notables enregistrés, de nombreux défis restent à relever au titre desquels figurent l’insuffisance du financement et celle de la bancarisation de notre économie.

Pour relever ces défis, la Banque Centrale a inscrit dans ses axes prioritaires, la modernisation du système financier national en vue de créer les conditions d’une croissance économique inclusive, diversifiée et durable. Dans ce cadre, la BCRG a bénéficié d’un appui financier de la Banque Africaine de Développement pour :

  • l’automatisation de la transmission et du traitement des situations comptables et financières des banques ;
  • la mise en place d’un système de monétique interbancaire ;
  • la mise en place d’une salle de marché interbancaire de change ; et,
  • la mise en place d’une bourse de valeurs mobilières.

En ce qui concerne l’amélioration du niveau de bancarisation, la BCRG poursuivra la modernisation du système de paiement, le développement de la monétique et l’appui aux Institutions de Finance Inclusive. De même, la construction des Agences à l’intérieur du pays sera poursuivie.

Chers compatriotes

Je ne saurais terminer mon allocution, sans, encore une fois, rendre un hommage mérité à nos illustres devanciers, ces braves hommes et femmes, qui ont été les architectes de notre indépendance et les bâtisseurs de notre souveraineté monétaire.

Nous sommes très fiers de l’œuvre qu’ils ont accomplie et de l’héritage qu’ils nous ont légués.

A notre tour, sous le leadership de son Excellence Monsieur le Président de la République, Professeur Alpha Condé, d’ajouter les pierres qu’il faut pour embellir davantage ce grand édifice.

Joyeux anniversaire à tous

Je vous remercie

Print Friendly, PDF & Email