Accueil Actualités Baccalauréat 2018: près de 3000 candidats à Labé

Baccalauréat 2018: près de 3000 candidats à Labé

395
PARTAGER

C’est le lycée Wouro située à l’est de la commune urbaine de Labé qui a servi de cadre au lancement officiel du baccalauréat session 2018, dernier virage des examens nationaux. Ils au total 2 941 candidats dont 1 160 filles au niveau de la région administrative de Labé qui affrontent ce concours national. La cérémonie a mobilisé toutes les autorités locales autour des cadres de l’éducation.

Pour ce cas précis, le délégué national a d’abord a rappelé les dispositions prises pour le bon déroulement de cet examen.

 «  Le premier dispositif d’abord, c’est les superviseurs préfectoraux qui sont là et qui vont veiller au déroulement de l’examen de CEE et le BEPC. Quant au baccalauréat vous le savez c’est national, pour les épreuves les colis sont amassé au niveau de l’IRE puis drainer à Conakry. Vous savez que les correcteurs du baccalauréat aussi sont mobilisés pour le départ de la correction » explique-t-il.

Pour sa part la directrice préfectorale de l’éducation (DPE) Aissatou Diouldé Diallo ne cache pas sa satisfaction des deux premiers examens : « Ce matin donc, on démarre le baccalauréat et vous vous rendez compte au niveau des différentes salles les exigences pour ce qui est des examens nationaux le tout est respecté. Donc, pour moi c’est un sentiment de satisfaction » s’en félicite-t-elle.

Le gouverneur Sadou Keita a  invité pour sa part à garder leur sérénité. « C’est une évaluation, tout ce que vous avez appris et retenu c’est ce que vous devez restituer sur papier. C’est aussi simple que ça. Seulement il y a un principe c’est celui de la tolérance zéro, on ne copie pas, on ne triche pas, on ne regarde pas à gauche ni à droite. Le conseil c’est d’écrire ce que vous connaissez » a laissé entendre le gouverneur de région Sadou Keita.

Il faudrait rappeler que jusque-là, les examens nationaux session 2018 se déroulent sans fausse note dans la région administrative de Labé.

Bah Djenabou Labé pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email