Accueil Actualités Societé La CNTG et le SPPPG s’accordent sur des accords positifs!! 

La CNTG et le SPPPG s’accordent sur des accords positifs!! 

140
PARTAGER

La Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée (CNTG) a reçu le lundi 16 avril 2018 à son siège à Kaloum le syndicat professionnel de la presse privé de Guinée. Il était  question d’informer la CNTG du niveau d’avancement de la convention collective  du syndicat professionnel  de la Presse privée de Guinée.

Au cours de cette  rencontre, le secrétaire général du syndicat professionnel de la Presse privée de Guinée, Sidi Diallo a expliqué le  niveau d’avancement des travaux devant aboutir à la signature de  la convention collective des journalistes de la presse privée.

Pour sa part, le Secrétaire Général Adjoint de la   CNTG Elhadj Mamadou Mansaré a   pour sa part apprécié les efforts consentis par le syndicat professionnel de la Presse Privée pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des journalistes des médias privés guinéens.

« cette rencontre avait pour but de voir concrètement qu’est-ce que le bureau du syndicat des professionnels des médias privés a pu faire pour le bien être des journalistes depuis sa mise en place. Après leur explication nous avons été satisfaits de leur bilan très positif qui nous a été présenté. Nous avons également écouté les difficultés que rencontrent les journalistes de la presse privée, des difficultés qui ont été énumérées par les membres dudit syndicat ; nous avons pris en compte ces difficultés et nous allons intégrer dans nos revendications futures », a-t-il promit.

Au-delà de  la convention collective pour un salaire décent, l’immatriculation à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS),  le SMIG ainsi que d’autres questions d’intérêt collectif ont été aussi abordées lors de cette rencontre.

Dans les jours à venir le syndicat professionnel de la presse privée de Guinée bénéficiera d’une formation sur les techniques de négociations dans le cadre d’une revendication. La chargée de la formation Bilguissa Diallo explique les raisons : « au cours de cette rencontre nous avons parlé de la formation parce que quand tu entends journaliste ou syndicaliste c’est une personne qui est formée, c’est cette personne qui connait ses droits et ses devoirs. Donc, le bureau de la CNTG nous a promis de nous donner une formation requise pour pouvoir mieux nous outiller dans le cadre de notre profession. Il y’aura non seulement des formations pour les journalistes mais aussi pour les syndicalistes pour mieux appréhender le mouvement syndical », a-t-elle indiqué.

En conclusion, Bilguissa Diallo a invité ses consœurs et confrères journalistes à rejoindre le syndicat professionnel de la presse privée de Guinée. : « Le syndicat de la presse privée n’est pas seulement une appartenance des membres du bureau exécutif, mais c’est pour tous les journalistes de la presse privée de Guinée ; Nous demandons à nos camarades de rejoindre ce syndicat pour conjuguer le même verbe », a-t-elle lancée.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com 

 

Print Friendly, PDF & Email