Accueil Actualités Conférence de Presse : Tout va mal selon l’opposition Guinéenne

Conférence de Presse : Tout va mal selon l’opposition Guinéenne

54
PARTAGER

 Les leaders de l’opposition guinéenne était devant les médias le mercredi 20 juillet dernier pour partager leur avis sur la situation du pays. A en croire les intervenants,  les voyants sont au rouge.

Le chef de file de l’opposition El Hadj Cellou Dallein Diallo entouré et ses paires n’ont lésiné sur les moyens. Au chapitre de la corruption et des marchés gré à gré, c’est  Aboubacar Sylla le porte-parole de l’opposition et  député à l’assemblée nationale qui égraine le chapelet.

« Il y a le démantèlement des structures de contrôle, tels que le ministère du contrôle économique et financier, l’agence nationale de lutte contre la corruption, l’inspection d’Etat pour le règlement des comptes ». a indiqué M. Sylla.

Au sujet de la location d’Agréco, Aboubacar Sylla soutient que cela a coûté 30 millions de dollars USD à la Guinée au lieu de 15 millions de dollars USD pour le marché de Tombo 3.

«  Ce marché a été donné à Abé Sylla à 45 millions USD, avec la fourniture des lampadaires par un prestataire malien signé sans appel d’offre »,

Selon lui 40 millions de dollars américain ont donné pour la réhabilitation du palais des Nations, pour un travail effectué à 75%.

Parlant des infrastructures routières, honorable A Aboubacar Sylla dit que la route Kankan-Kissidougou a été facturé à 65 millions d’euros avec une surfacturation de 1. 500 mille euro au kilomètre.

« Pendant que la route d’Enco 5-Sonfonia se facturait à 1 million au kilomètre, celle de Sonfonia-Kagbélén se facture à 400 milliards de francs guinéens pour 6 millions au kilomètre »,

 Le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée  (UFDG) Cellou Dalein Diallo a lui aussi déclaré que 250 milliards gnf ont été amassés par l’Etat à travers la non application de la flexibilité des prix des produits pétroliers.

Au passe le  porte-parole  de l’opposition a indiqué que le 04 août reste maintenue pour la reprise des manifs.

 

Nantènin Traoré      

 

 

Print Friendly, PDF & Email