Accueil Actualités Politique Crises socio-politiques : les inquiétudes de Dr Sékou Koureissy Condé!

Crises socio-politiques : les inquiétudes de Dr Sékou Koureissy Condé!

127
PARTAGER

La persistance de la crise sociale et politique en Guinée inquiètent les acteurs de la société notamment African Crisis Group Institut.

Le Directeur exécutif de cet Institut a dit sa part de vérité, ce lundi 12 novembre 2018 au cours d’un point de Presse dans un réceptif hôtelier de la place à Conakry.

Au cours de ce point de presse, Dr Sékou Koureissy Condé a estimé qu’à tous les niveaux, tout se passe comme si nous étions débordés.  « Aucune structure n’arrive aujourd’hui a camper et à contrôler le phénomène de la violence.». Pour lui, cette conférence de presse  est une alerte faite à l’attention des populations guinéennes .

« Nous sommes menacés et au-delà de la menace, il y’a le danger.»

Ces crises auxquelles la Guinée est confrontée découlent de la gestion des dernières élections locales et à la posture du gouvernement face aux  revendications du secteur de l’Education.

Inquiet de l’allure de ces crises, le Directeur exécutif de l’ONG African Crisis Group Institut, Dr Sékou Koureissy Condé propose des solutions : « la solution commence par nous citoyens en montrant que nous sommes ensemble; nous vivons ensemble; nous voulons vivre ensemble et réagissons pacifiquement. Il est important que nous nous installons dans la psychologie de la paix et dire que ce n’est pas au gouvernement seulement; pas aux partis politiques et non pas les institutions seulement qui doivent travailler dans ce sens mais c’est nous citoyens qui devons réagir en termes de paix par un comportement de paix et un langage de paix ;  la non-violence est la solution; la violence est le problème ».  

L’ancien Ministre de la sécurité n’a pas manqué de dire que tous les citoyens guinéens sont responsables de la situation qui prévaut. Et qu’il était temps que ces citoyens se ressaisissent. Il toutes les parties à privilégier le dialogue : « il faut que les citoyens, les institutions, les partis politiques, les organisations de la société civile, le gouvernement et le président de la République, que tous ensemble nous prenons la mesure du danger. Pour cela, il faut nécessairement que le gouvernement engage une véritable campagne et d’actions, de renforcement de capacités de la justice et les auxiliaires de la justice. Aussi que les corps para militaires chargés du maintien d’ordre sachent qu’il y’a le rôle social de la police et le rôle social de la gendarmerie ».

Avant de tenir ce point de presse, African Crisis Groupe Institut avait entrepris déjà des démarches à l’endroit des partis politiques pour une sortie de crise.

Dr Sékou Koureissy Condé se dit tout de même inquiet face la situation qui prévaut en Guinée. Il invite les guinéens à se sentir guinéens avant tout et non pas s’identifier à une ethnie.

Oumar M’Böh pour le courrierdeconakry.com

 

Print Friendly, PDF & Email