Accueil Actualités Culture : Cellcom réclame près 800 millions à Tidiane World Music

Culture : Cellcom réclame près 800 millions à Tidiane World Music

323
PARTAGER

La structure de management de spectacle Tidiane World Music a organisé un concert le dimanche 18 septembre 2016 à l’Esplanade du Palais du Peuple. Un concert sponsoriser la société de téléphonie mobile Cellcom. Après l’échec du concert, la société Cellcom réclame à Tidiane le paiement de près 800 millions de francs guinéens.

Dans le contrat de sponsoring de Cellcom avec la structure Tidiane World Music, il était prévu qu’à chaque ticket acheté, on offrait une carte de recharge Cellcom de 10.000 GNF. Mais d’après Cellcom, aucun des spectateurs n’a reçu la carte de recharge prévue.

« Nous avions conclu avec Tidiane world music que chaque ticket acheté, il devrait remettre une carte de recharge de 10.000 GNF. Mais nous avons constaté que la population n’a pas reçu ces cartes de recharge. 80.000 cartes de recharge étaient disponibles pour 80.000 places. Ça, c’était destiné aux spectateurs. Les 800 millions que Tidiane doit nous payer seront déposé dans un compte spécial pour rembourser la clientèle et repayer le concert gratuit. C’est clair que Cellcom ne veut pas de cet argent mais cet argent doit être dédié au remboursement de la clientèle », a-t-il déclaré M. Acher, membre de la communication au sein de la société Cellcom.

Il a précisé que la conception et la confection des tickets au concert a été réalisé par la société que Tidiane avait choisie. Au départ, 20.000 tickets ont été fait puis 80.000. Et au dernier moment nous apprenons que plus de 120.000 tickets ont été émis et vendus par Tidiane world music.

« Vers 15 heures, on m’a appelé pour me dire que la vente les tickets sont fini. Alors je j’ai répondu en disant que si la vente est finie, vous pouvez commencer le concert. Il y avait à ma connaissance 30.000 tickets vendus. Mais d’après certaines informations reçues, Tidiane avait venir à l’Esplanade du Palais du peuple la société pour émettre d’autres tickets sur place. Ce qui fait que de 15 heures jusqu’à 20 heures d’autres tickets ont été émis et vendus par Tidiane », a-t-il poursuivi.

La situation reste confuse. Comment la société Cellcom pourra-t-elle prouver la responsabilité de Tidiane pour la confection d’autres tickets imprévus et le détournement des cartes de recharge destinées aux spectateurs ? A cette inquiétude, M. Acher affirme : « C’est le rôle du promoteur de prendre ses responsabilités en tout. Il doit savoir qui est placé pour la vente des tickets. Il doit vérifier que ses gens font le travail correctement. »

Pour résoudre le contentieux, la société Cellcom demande simplement à Tidiane world music d’organiser un autre concert gratuit à l’intention des spectateurs. Et les 800 millions que Tidiane va rendre à Cellcom servira à rembourser à toute la clientèle de Cellcom les 10.000 GNF de crédit destinés au préalable aux spectateurs du concert du dimanche 18 septembre 216.

Marc Sarah

Print Friendly, PDF & Email