Accueil Femmes Déclaration de la ministre Assiatou Balde a l’occasion de la journée mondiale...

Déclaration de la ministre Assiatou Balde a l’occasion de la journée mondiale de l’environnement

197
PARTAGER

Chers Compatriotes ;

Conakry, le 5 Juin 2017 – La Journée Mondiale de l’Environnement, date anniversaire de la création du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), est célébrée à travers le monde le 5 juin de chaque année.

Cette journée est un moyen par lequel les Nations Unies encouragent une prise de conscience et une action d’envergure mondiale pour l’environnement.

L’Objectif visé par cette journée est d’attirer l’attention de la communauté internationale sur l’importance de l’environnement, de susciter l’intérêt de la classe politique et le désir d’agir. Elle est mise à profit pour informer et sensibiliser les acteurs du développement que sont les citoyens afin qu’ils comprennent que leur participation active et effective à la gestion durable de l’environnement est essentielle et qu’ils doivent de ce fait changer favorablement leurs comportements et attitudes à l’égard des questions environnementales.

Le thème central de cette année, retenue par le PNUE, est intitulé « Rapprocher les gens de la nature ».

Ce thème me donne l’opportunité de rappeler que le paysage guinéen est une mosaïque riche et dynamique de ressources , composée notamment de forêts et des zones boisées, des terres arables , des montagnes , de la savane, de la zone côtière et des cours d’eaux qui présentent d’énormes atouts pour le développement et l’amélioration du bien être humain.

Ce paysage joue donc, un rôle important pour le tourisme et a une valeur culturelle inestimable, comme cadre pour les loisirs, la détente et comme sources d’inspiration religieuse et artistique.

Malheureusement, ce paysage connait de nos jours ; des menaces qui proviennent de la pression anthropiques exercée sur des ressources naturelles.

Cette pression se traduit par :

– L’exploitation anarchique et illégale des ressources naturelles ;

– Le trafic illicite des espèces de flore et de faune protégées ;

– Les feux de brousse ;

– Le déversement des produits chimiques et déchets dangereux dans la nature ;

– L’occupation illégale du domaine public maritime.

Vous conviendrez avec moi que, la protection de ce paysage doit être la préoccupation de nos décideurs et de chaque citoyen.

Chers Compatriotes,

Pour inverser cette tendance, nous devons tous nous rapprocher de la nature , en menant des activités concrètes sur le terrain, telles que le reboisement des zones dégradées, des berges et des têtes de sources de nos cours d’eau , l’aménagement des parcs , des jardins zoologiques , des plages et des espaces verts dans nos différentes villes, le développement de l’arboriculture urbaine, etc.

Il est donc important que ces activités fassent parties des priorités dans le cadre de l’aménagement intégré du territoire national et le respect de nos engagements internationaux.

Le Ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts lance un appel solennel à tous les responsables politiques et administratifs, à tous les citoyens de notre pays pour une prise de conscience collective, à l’image de la « Loi Fria » qui a fait son chemin dans le temps passé.

Vive la Journée Mondiale de l’Environnement!

Vive les Nations Unies!

Je vous remercie.

Assiatou Baldé

Ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

 

Print Friendly, PDF & Email