Accueil Opinion DÉCLARATION DE «  LA VOIX DU PEUPLE »

DÉCLARATION DE «  LA VOIX DU PEUPLE »

124
PARTAGER

Suite à la fermeture forcée des classes par le gouvernement guinéen, plusieurs actions citoyennes ont émergé sur l’étendue du territoire nationale pour réclamer la réouverture des classes dans un délai proche. N’ayant pas été entendus, la CEEGUI et le mouvement citoyen « LA VOIX DU PEUPLE » ont invité respectivement à une marche pacifique et à un sit-in devant les ministères en charge de l’éducation.

Ces jeunes étant empêchés dans leur démarche par les Forces de Défenses et de sécurité ‘’FDS’’ se sont retrouvés dans une embuscade créée par le gouvernement guinéen qui, a pris l’initiative d’enfreindre les textes de loi notamment la constitution guinéenne  consacrant dans son article 10 le droit de manifester.

Ceci étant, des arrestations arbitraires, des pertes en vies humaines, des casses et abus de plusieurs sortes ont été enregistrés de part et d’autres.

Nous jeunes réunis au sein de «  LA VOIX DU PEUPLE » condamnons avec fermeté ces abus, exactions et violations des droits humains entrainant 8 cas de morts par balle, plus d’une trentaine de blessés et plusieurs boutiques vandalisées. Nous exhortons le gouvernement guinéen à travers la chaine judiciaire d’ouvrir des enquêtes afin de traduire les responsables à tous les niveaux en justice et dédommager les victimes.

Par ailleurs, nous saluons l’accord obtenu entre les syndicats et le gouvernement guinéen tout en leurs invitant à tout mettre en œuvre pour le respect des clauses de cet accord.

Au regard de ce qui précède, nous remercions toutes les personnes qui de près ou de loin se sont investies pour que nos membres arrêtés soient libérés et informons l’opinion publique que notre action n’avait aucun caractère subversif et instrumentalisé.

Nous nous inclinons pieusement devant la mémoire de toutes les personnes qui ont été injustement assassinées par les FDS et nous nous indignons du comportement ingrat des syndicats qui n’ont exprimé aucune compassion devant les victimes de la répression des deux jours de violences.

Pour clore cette déclaration, « La Voix du Peuple » lance un appel à tous les guinéens épris de paix, de justice et de liberté à se joindre à sa cause pour la défense des droits légitimes des populations guinéennes.

Dans les prochains jours, de nouveaux chantiers seront identifiés en vue de prévenir de potentielles crises mais aussi de  pousser les autorités à assurer les services publics indispensables au progrès sociopolitique et économique de notre Guinée.

La lutte contre l’impunité, le chômage des jeunes, le non respect des principes démocratiques, la corruption, l’insécurité, l’injustice sociale et la violation de la constitution seront au centre du combat que compte mené le Mouvement La Voix du Peuple.

Nous rassurons le peuple de Guinée de notre disponibilité a défendre ses droits en usant de tous les moyens légaux que nous reconnaissent nos textes de lois.

Vive l’unité de la jeunesse Guinéenne

Ensemble nous vaincrons !

                                                                                         Conakry, le 23 février 2017

 

Print Friendly, PDF & Email