Accueil Actualités Politique Dernière minute : L’opposition annonce une journée ville morte le mardi prochain !

Dernière minute : L’opposition annonce une journée ville morte le mardi prochain !

43
PARTAGER

L’opposition républicaine a annoncé ce mercredi 10 octobre 2018 une journée ville morte le mardi prochain. Cette annonce est intervenue au terme d’une réunion extraordinaire tenue au quartier général de l’UFDG.

Le chef de file de cette opposition, Cellou Dalein Diallo et ses pairs entendent organiser une opération de journée ville morte pour protester contre le « non-respect de l’accord du 8 aout dernier ».

Cette réunion intervient au moment où certains conseillers communaux ont été installés. Mais, l’opposition a dénoncé ce qu’elle qualifie de  l’ingérence des administrateurs territoriaux dans cette installation : « Nous dénonçons l’implication flagrante des administrateurs territoriaux dans l’intimidation et la corruption des élus en faveur du RPG Arc-en-ciel. C’est pour cette raison que nous avons décidé, pour protester contre ces anomalies, d’organiser une ville morte pour interpeller le gouvernement et les autorités de ce pays, le mardi prochain dans les 5 communes de Conakry » a annoncé Cellou Dalein Diallo, qui prévient que l’opposition ne se laissera pas faire.

Le dimanche dernier, le Ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Général Boureima Condé a à travers un communiqué suspendu momentanément l’installation des élus locaux sur toute l’étendue du territoire national.

Les opposants déplorent le fait que l’installation se poursuit dans certaines communes rurales après même que le processus ait été suspendu.

Pour l’heure, le pays traverse une crise dans le secteur éducatif avec la grève du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) et bientôt une autre crise dans le secteur bancaire si les responsables des banques n’arrivent pas à satisfaire les revendications de la FESABAG.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email