Accueil Actualités Droits humains: le prix franco allemand récompense deux organisations guinéennes

Droits humains: le prix franco allemand récompense deux organisations guinéennes

434
PARTAGER
De gauche à droite, le représentant de l'ong wombéré Guinée,leurscexcellences Mession

Le Prix biennal  franco-allemand des droits de l’Homme a été décerné ce jeudi 18 juillet au centre culturel franco guinéen à deux organisations qui sont: Association wombéré Guinée pour le 2eme prix et Association guinéenne pour l’aide aux femmes handicapées (AGAFH).

Wombéré, du soussou « jouons ensemble », a pour objectif de promouvoir les droits des personnes vivant avec handicap. Selon  l’Ambassadeur  de France en Guinée, Jean-Marc Grosgurin,  cette association a séduit par son engagement à donner une image positive des personnes vivant avec un handicap. Composée  de jeunes, wombéré Guinée promeut également les échanges culturels. Pour avoir des revenus, les membres de wombéré ont initié un grand spectacle dénommé handi-capable et plusieurs animations dans des écoles, des restaurants et des hôpitaux.

Remise du prix franco allemand à Mme MariamaSylka, présidente de l’AGAFH

L’ association guinéenne pour l’aide aux femmes handicapées (AGAFH) qui a l’honneur de remporter le premier prix existe depuis 22 ans en Guinée. Elle a pour objectif de faire participer les femmes  aux processus électoraux et offre des opportunités de formation professionnelle et civique aux femmes vivant avec  handicap. En  2015, elle s’est beaucoup investi dans la sensibilisation des femmes handicapees pour leur participation aux élections . L’ approche diversifiée de cette association a retenu l’attention  du jury selon l’ambassadeur d’Allemagne en Guinée, son excellence Matthias Veltin.

Mme Mariam Sylla, présidente de l’agafh tres emue à cette occasion a redu un vibrant hommage à son père qui selon elle a eu raison de la scolariser.

《Le handicap n’est pas une fatalité. Seul le courage peut aider a atteindre ses objectifs》a indiqué Mariam Sylla. Elle ajoute que l’action de l’État ne doit pas s’arrêter à la promulgation des lois. Selon elle, ces textes trouvent du sens dans leur application.

Ces organisations ont été retenues sur 21 candidatures, après évaluation à travers des critères dont la représentativité nationale, et l’impact sur le terrain.

Pour cette troisième édition, le thème retenu est celui des droits des personnes vivant avec un handicap.

Créé en 2014 à l’initiative des ambassades de France et d’Allemagne en Guinée, ce prix a pour enjeu d’encouragrr l’action de la société civile guinéenne en matiere de promotion des droits de l’Homme .

Ce jury de l’année 2018 est a connu la participation des lauréats de la deuxième éditions du prix franco allemand à savoir: l’ONG Memes Droits pour Tous (MDT)et la Fondation Binta Ann pour l’Enfance (FONBAL).

Prestation artistique de l’association wombéré Guinée

Selon lambassadeur d’Allemagbe en Guinee, ce prix local qui fait école est parti d’un constat. 《Malgré les efforts consentis, la culture des droits de l’homme est encore limité en Guinée. Il reste beaucoup à faire pour une société civile  guinéenne qui demeure encore fragile au regard de ses moyens et de son expertise. Elle a besoin d’être renforcée 》

Les lauréats se verront attribuer un voyage en France et en Allemagne pour rencontrer des organisations de défense des personnes en situation de handicap. En plus, il leur sera attribué une subvention financière pour la poursuite de leur projet associatif . Ce qui selon Adrien Tossa Montcho de MDT, lauréat 2016, donnera une grande visibilité aux organisations auréates.

En 2014 le prix  le thème du prix a porté sur les droits de la femme et en 2016  sur les droits de l’enfant.

Cette cérémonie a enregistrée la présence de certains membres du gouvernement, des president d’institution dont claude kory koundiano, président de l’Assemblée Nationale et Mohamed said fofana, Médiateur de la République.

Present également,  le ministre  de la citoyenneté et de la solidarité nationale qui a déclaré que 《 pour garantir la paix, il faut donner priorité au respect des droits humains》

En Guinée’, les personnes en situation de handicap se heurtent bien souvent à des obstacles qui les empêchent d’accéder  de s’intégrer dans leur communauté .

Le prix frabco peut être considéré comme un véritable outil de coopération diplomatique avec la  Guinée qui a signé et ratifié la Convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées.

La constitution guinéenne prévoit que les personnes handicapées aient droit à l’assistance et à la protection de l’Etat, des Collectivités et de la société (art. 19).

Marie Lisette Diallo

Print Friendly, PDF & Email