Accueil Actualités Societé Exclusif/Détournements de fonds à Mamou : « Bien que c’est un cas...

Exclusif/Détournements de fonds à Mamou : « Bien que c’est un cas isolé, l’UFDG ne tolérera pas ce genre d’acte », réagit le parti de Dalein

65
PARTAGER

L’UFDG, principal parti de l’Opposition guinéenne, était en réunion ce dimanche pour se pencher sur le cas de Elhadj Oumar Diallo, président de la délégation spéciale de Mamou, accusé d’avoir détourné des fonds publics. Au sortir de la réunion, nous avons pris langue avec un membre de la cellule de Communication du parti, Alpha Boubacar Bah, pour plus d’informations. « Nous avons constaté avec amertume ces faits. Pour l’instant le dossier est dans les mains de la justice. Donc sa culpabilité n’est pas encore établie », a avancé M. Bah.

Qui ajoute que le chef de la délégation incriminé a été remplacé par  Mamadou Alpha Barry dit Barry Maths qui assurait son intérim.

Et comme « l’UFDG se bat pour des valeurs, la direction ne tolèrera pas ces genres d’actes. Certainement en attendant la fin de la procédure judiciaire, il sera suspendu de toutes les activités du parti. Nous nous battons pour des principes de bonne gouvernance. Et nous nous désolidarisons de ces actes qui sont quand même un cas isolé à l’UFDG », argue-t-il.

Cependant, notre interlocuteur tient à « rétablir » les faits : « il ne s’agit pas de 259 millions de GNF détournés, comme dit dans la presse. C’est plutôt, 180 millions GNF. Et dans cette somme, 60 millions ont été retournés à MTN. 60 autres millions aux impôts. Et le reste a été partagé entre le président de la délégation spéciale et ses deux autres collaborateurs. »

« En réalité, selon Alpha Boubacar, le président de la délégation n’a reçu que 15 millions GNF».

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email