Accueil Actualités Fêtes de fin d’année : La police annonce un dispositif de sécurité...

Fêtes de fin d’année : La police annonce un dispositif de sécurité renforcé

263
PARTAGER

Des cas d’accidents graves, dès fois mortels sont enregistrés chaque année pendant les fêtes de fin d’année. C’est pourquoi cette année, selon le directeur régional de la police, le général Boubacar Kassé, plusieurs réunions d’urgence ont été tenues ces dernières semaines à Conakry pour prendre des dispositifs sécuritaires afin de passer cette période tumultueuse de fêtes sans incidents majeurs.

« J’avoue d’abord que cette année, sous la houlette du ministre de la sécurité et de la protection civile, des réunions d’officier regroupant l’ensemble des cadres de police au niveau de la ville de Conakry et au niveau national, ont été tenu une pour la gestion sécuritaire des fêtes de fin d’année. Un plan opérationnel de circonstance a été distribué », explique le directeur Boubacar Kassé.

Selon lui, ceci vient renforcer le plan d’urgence qui est de mise depuis trois mois pour essayer de désengorger un peu la voie publique et faire en sorte qu’il y ait la fluidité dans la circulation.

Il ajoute que le plan ‘’halte crime’’ est aussi d’actualité. « C’est le plan qui lutte contre la recrudescence de la criminalité et du grand banditisme », a-t-il ajouté.

Selon lui, ce plan regroupe l’ensemble des unités d’intervention à Conakry, les BRB, les BAC qui sillonnent les quartiers de Conakry et toutes les villes.

« Comme je l’ai dit tantôt, par rapport au 24 décembre, nous avons eu à inventorier les lieux de culte, les églises et les paroisses. Nous avons déployé les hommes au niveau de ces endroits et de même pour les hôtels, les motels et bars-restaurants ont été pris en compte. Et à tous ces niveaux, nous avons eu à déployer les agents, les inspecteurs de police pour qu’au cas où les comportements qui peuvent perturber la quiétude pour que nous puissions, dans la promptitude la plus absolue, intervenir », explique-t-il.

Avec toutes ces dispositions, le général Kassé se félicite du bilan élogieux. « C’est ce que nous avons eu à faire, et heureusement le bilan a été élogieux. Car dans la nuit du 23 au 24 décembre, on n’a pas enregistré d’accident grave », s’est-il réjouit.

Nantènin Traoré

 

Print Friendly, PDF & Email