Accueil Actualités Grève des greffiers: des accusés dénoncent le report des audiences

Grève des greffiers: des accusés dénoncent le report des audiences

231
PARTAGER

Les activités du tribunal de première instance de N’Zérékoré  sont paralysées depuis quelques jours. Dans le chef-lieu de la Guinée Forestière, on peut dire que la grève des huissiers de justice est suivie.  Au tribunal de première instance de N’Zérékoré,   toutes les audiences de la semaine ont été remporté. Une situation qui provoque la colère des accusés qui étaient programmés a constaté surplace Lecourrierdeconakry.com.

Cela fait maintenant une semaine que les greffiers de N’Zérékoré boudent les activités. Conséquence directe, aucune audience n’a pu se tenir depuis le vendredi 08 juin. Une situation qui agace les accusés qui étaient inscrits pour comparaitre.

«  Nous sommes venus ce matin, mais il n’y a pas d’activité. Chaque fois on quitte le village pour venir mais il n’y a pas d’activité. Je demande au gouvernement et aux greffiers de se comprendre afin que les activités puissent reprendre » nous a confié un homme que nous avons rencontré dans la cour du TPI.

« On nous a convoqué de venir ce mercredi, on est venu mais il y a rien. Il faut que le gouvernement et les greffiers se comprennent. Ça fait pratiquement une semaine, qu’on quitte très loin pour venir, mais il y a rien. Ça fait mal » a lâché un autre.

Du côté des grévistes l’on se dit engagé à aller jusqu’au bout de ce mouvement. Il faut rappeler que depuis le vendredi 8 juin 2018, une grève illimitée sur toute l’étendue du territoire national a été déclaré par les greffiers de justice de Guinées. Ils réclament l’application du statut particulier des greffiers de Guinée que le président de la République a signé depuis le 3 août 2016.

Mamady 2 Camara, correspondant à N’Zérékoré

 

Print Friendly, PDF & Email