Accueil Actualités Labé: Des jeunes manifestants perturbent la circulation

Labé: Des jeunes manifestants perturbent la circulation

232
PARTAGER

Après Conakry, des jeunes de la capitale du foutah Djallon semblent rentrer dans la danse pour réclamer le retour sans conditions des enfants dans les salles de classe. Ce, à travers un sit-in organisé ce mardi 13 mars 2018 au carrefour Tinkisso de la commune urbaine de Labé a constaté sur place la rédaction locale de votre quotidien électronique lecourrierdeconakry.com.

Se réclamant de la majorité silencieuse, ces jeunes qui se retrouvent dans un mouvement dénommé ‘’ ont manifesté ce mardi 13 mars 2018 au carrefour Tinkisso de Labé pour exprimer leur ras-le-bol face au prolongement de la crise qui impacte négativement le système éducatif en république de Guinée.

Ces jeunes disposaient d’un tableau sur lequel on pouvait lire entre autres: « vive l’éducation pour que vive la nation. Professeur président rend nous l’école. À bas tout gouvernement qui défavorise l’enseignement ».

Diallo Oumar Sadio, meneur du mouvement parle d’une parfaite réussite : « au départ ça été une petite mobilisation mais entre-temps les gens ont massivement répondu parce que nous avons utilisé une stratégie vraiment activiste. On s’est servi d’un tableau pour transformer la rue en salle de classe. Donc on s’est arrêté au beau milieu du rond-point où on a installé des enfants qui ont suivi un cours à ce niveau » explique-t-il.

De son coté, Habib Bah un autre responsable du mouvement précise que la structure va poursuivre ce combat jusqu’au retour des enfants dans les salles de classe. Et il faut souligner qu’aucun incident n’a été enregistré.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email