Accueil Actualités Politique Guinée : Les derniers candidats au Hadj situés sur leur sort (Officiel)

Guinée : Les derniers candidats au Hadj situés sur leur sort (Officiel)

129
PARTAGER

Ils sont plus de 1 000 candidats au pèlerinage 2018 qui attendent encore leur départ pour les lieux Saint de l’Islam. Ils ont reçu la bonne nouvelle qui annonce le départ du dernier convoi pour le 14 août prochain.

Selon le Ministre d’Etat et président de la commission nationale d’appui à l’organisation du Hadj, Ansoumane Condé, ce retard est du à un certains nombre de dérapage : « Il y’avait un programme avec l’avionneur qui était fixé sur la période du 28 juillet au 6 août pour le grand lot et un dernier vol programmé pour le 13 août, parce que notre contrat avec l’avionneur c’est le transport de 7 500 candidats de la Guinée vers la Mecque. Et, en tenant compte des capacités des aéronefs mis à la disposition de la Guinée l’un transportant 312 et l’autre 288 pèlerins par vol et à la base de leur calcul ils nous ont annoncé 26 convois au total pour le transport de ces 7 500, sur les 26 convois à la date du 6 Août 22 avaient été opérés il ne restait que 4 convois ; c’est l’information-là qui manquait aux candidats, c’est pourquoi il y’a eu des agitations », a-t-il reconnu.

Après plusieurs jours de discussions entre les autorités guinéennes et celles de la compagnie Ethiopian Air lines, un compromis a été finalement obtenu a dit le président de la commission nationale d’appui :« A date, les quatre vols restants ont été arrangés et convenus entre l’avionneur et nous, le premier a quitté ce jeudi 9 août 2018, le deuxième vol doit quitter le 11 août, le troisième vol le 13 août et le quatrième le 14 août. Tous les candidats ont été informés et rassurés, ce qui fait que les tensions ont baissé », s’est-il félicité.

Le Ministre Ansoumane Condé a également donné plus de détails sur les candidats les plus concernés par ce retard : « cette année nous avons enregistrés 7 800 inscrits pour le Hadj, 6 500 sont déjà arrivés à la Mecque, la majorité des candidats qui reste se sont ceux de deux agences privées à savoir l’agence SAFFA pour près de 7 00 candidats, celle ALMADINA pour près de 300 et les candidats du gouvernement pour 300 candidats ; ce qui donne 1 300 au total », a-t-il détaillé.

Il termine par une invitation appaisante : « j’en appelle à la sérénité, à la compréhension et à la tolérance, c’est le sens même du hadj, ce n’est pas seulement d’aller faire le tour, il s’agit d’imiter le prophète Mohamed (PSL). C’est pourquoi dès qu’ils vont fouler le sol de l’Arabie Saoudite, la première des choses qu’on va leur dire, c’est d’être tolérant. Donc qu’on soit pèlerins ou non pèlerins, nous les Guinéens nous devons nous accepté dans nos erreurs, dans nos difficultés et dans nos bonheurs aussi sans le pardon il n’y a pas de paix et sans paix rien n’est possible ».

Visiblement satisfaits, les candidats au hadj ont par le biais de leur porte-parole Mody Aguibou Barry salué l’engagement des autorités dans la résolution de cette crise : « nous retrouvons notre fierté, au nom de l’ensemble de mes collègues candidats au pèlerinage nous remercions les autorités à leur tête le Président de la République, Pr Alpha Condé. Nous prions Dieu que le programme aboutisse », a-t-il souhaité.

A en croire le Ministre d’Etat, des dispositions ont été prises en Arabie Saoudite par leur commission pour l’hébergement et la restauration des candidats pèlerins Guinéens dont la date limite de leur arrivée est le 16 août prochain à partir de minuit.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

+224 622 624 545/666 369 744

[email protected]    

 

Print Friendly, PDF & Email