Accueil Actualités « Ils ont reçu 50 millions GNF pour m’attaquer » répond Faya Millimono à...

« Ils ont reçu 50 millions GNF pour m’attaquer » répond Faya Millimono à ses détracteurs du Front uni pour la défense des droits des Citoyens

87
PARTAGER
Dr Faya Millimouno, président du Bloc Libéral

Le président du Bloc Libéral Dr Faya Millimono a été exclu ce vendredi 20 janvier 2017 du front uni pour la défense des droits des citoyens crée il y’a quelques mois à peine.

Le leader du Rassemblement pour la Renaissance et le Développement (RRD),  Abdoulaye Kourouma et membre dudit front s’explique : « Nous avons exclu Dr Faya Milimono président du Bloc Libéral (BL) dans notre mouvement pour haute trahison. Il ne peut plus parler au nom du front uni pour la défense des droits des citoyens. Nous avons désigné notre collègue Ouremba Kourouma président du Parti Démocratique Africain (PDA), comme le nouveau porte-parole », a expliqué Abdoulaye Kourouma.

Joint au téléphone par notre rédaction, Dr Faya Millimono dit qu’il reste membre de ce front jusqu’à preuve du contraire. Il accuse Abdoulaye Kourouma et cie d’être corrompu par Papa Koly Kourouma, président du parti GRUP.

 «Ces personnes qui m’attaquent aujourd’hui avaient déclaré publiquement lors d’une plénière du front, que Papa Koly Kourouma les a promis 50 millions de francs guinéens chacun pour m’attaquer. Et s’ils le font aujourd’hui, je dirais tout simplement qu’ils ont reçu cet argent. Mais moi je veux faire une communication la semaine prochaine », a-t-il annoncé.

L’exclusion de ce leader politique fait suite à sa rencontre avec le Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé au Palais présidentiel Sékoutouréyah, le 10 janvier 2017.

Marie Lisette Thiam

 

Print Friendly, PDF & Email