Accueil Actualités Journée de l’enseignant : A N’zérékoré on plaide pour l’amélioration des conditions...

Journée de l’enseignant : A N’zérékoré on plaide pour l’amélioration des conditions de travail

61
PARTAGER

 A l’instar de tous les pays du monde entier, la Guinée a célébré jeudi 05 octobre 2017 la journée mondiale des enseignants. A N’zérékoré, les enseignants se sont donnés rendez-vous dans la salle polyvalente de l’ENI pour fêter ce grand jour.   Devant les autorités administratives, les syndicats de la corporation ont profité de cette occasion pour dénoncer les tares du système éducatif guinéen.

Placée sous le thème ’’Enseigner en liberté, autonomiser les enseignants’’, cette journée a été célébrée en liesse par les enseignants de N’zérékoré. Parlant au nom de l’inter central syndical, (FSPE/SLECG), Fassou Koulibaly a dénoncé des difficultés auxquelles les enseignants de la région sont confrontés.

« Le thème de la journée mondiale de cette année est : ’’ Enseigner en liberté, autonomiser les enseignants’’. Mais comment y parvenir lorsque dans notre pays, les conditions de travails sont encore très difficiles : manque d’infrastructure, vétusté de la plupart des écoles publiques manque d’équipement, des écoles à effectifs pléthoriques, manque de formation continue, insuffisance d’enseignant qualifiés et la non réglementation du secteur privé de l’éducation etc… Tout cela marqué par un salaire insuffisant » a-t-il dénoncé.  

Les enseignants de N’zérékoré ont  également profité de cette occasion pour présenter un cahier de charge au gouverneur de la région. Un cahier de charge qui comprend 10 points de revendication parmi lesquels figurent en bonne position la construction des infrastructures, l’augmentation du salaire et le payement des primes.

En réponse, le Gouverneur Lancéï Condé a rassuré que le gouvernement fera tout son mieux pour satisfaire ces points de revendication.

« Je voudrais vous dire et au nom du chef de l’Etat que les doléances présentées aux autorités ne vont pas tomber dans les tiroirs. C’est ce qui fait qu’aujourd’hui, qu’un expert international est entrain avec la commission mise en place pour examiner point par point les doléances présentées avant même le 05 octobre que nous célébrons aujourd’hui. Soyez rassuré du fait que les partenaires nous accompagnent et que le gouvernement est dans les meilleures dispositions pour examiner avec bien vaillance les doléances de l’enseignant, les doléances du fonctionnaire tout court en Guinée » a rassuré le gouverneur.

Il faut rappeler que la Journée mondiale des enseignants a été instituée en 1994 par L’UNESCO pour commémorer l’anniversaire de la signature de la Recommandation OIT/UNESCO de 1966. Une recommandation concernant la condition du personnel enseignant.

Mamady Camara, correspondant à N’zérékoré

 

Print Friendly, PDF & Email