Accueil Actualités Journée internationale de la Jeunesse : Défis et perspectives en Guinée

Journée internationale de la Jeunesse : Défis et perspectives en Guinée

289
PARTAGER

La journée internationale de la Jeunesse a été célébrée le vendredi 12 août 2016 par les ministères en charge de la jeunesse, à la Blue Zone de Kaloum, avec pour thème : « En route vers 2030, éradiquer la pauvreté et parvenir à une production et une consommation durable ». L’événement a été présidé par le président de la République, Pr Alpha Condé, avec à ses côtés les représentants du système des Nations Unis.

Mariama Camara, commissaire régionale de la région de Kindia, à l’entame des discours, a indiqué au nom des jeunes de la Guinée, que cette célébration marque un engagement fort des autorités à promouvoir la participation responsable des jeunes en tant qu’acteur clés du changement, et une opportunité d’attirer l’attention internationale sur les défis et les épreuves auxquels ils font face.

A l’entame de ses propos, le Président Alpha Condé s’interroge en ces termes : « Aujourd’hui, nous sommes à l’aube de la 4ème révolution industrielle qui est basée sur les nouvelles technologies. Allons rater cette 4ème révolution ou allons-nous surfer pour rattraper notre retard ? »

Pour le président de la République, le premier défi de l’Afrique, c’est l’emploi des jeunes. «L’Afrique ne pourrait pas relever ce défi si elle ne dispose pas d’électricité. Comment nous pourrons maitriser les nouvelles technologies si nous ne disposons pas d’électricité », a-t-il dit. Il a invité les jeunes à ne pas se laisser transformer par les politiciens. « Il ne faut pas qu’on vous transforme en mendiant, qu’on vous donne l’argent pour aller dans la rue. Car, l’avenir de tout pays c’est sa jeunesse, mais une jeunesse responsable, éclairée et maitrisant le savoir », a-t-il indiqué.

Poursuivant ses propos, le président Condé précise que l’Afrique a perdu ces trois premières révolutions industrielles. Ce qui a causé notre grand retard par rapport aux pays développés. « Aujourd’hui, nous sommes à l’aube de la 4ème révolution industrielle qui est basée sur les nouvelles technologies. Allons-nous rater cette 4ème révolution ou allons-nous surfer pour rattraper notre retard ? », a-t-il interrogé.

Il a par ailleurs invité la jeunesse à s’atteler au travail pour le développement de notre pays. « Sans travail, il n’y a pas d’avenir. Si vous donnez un bâton à un paysan sans rien, il creuse et plante le manioc. Si vous revenez quelques temps après, vous trouverez que cette terre vierge est devenue un champ. Donc la force de l’homme c’est la main », a-t-il conseillé. Pour y parvenir, le Président Alpha Condé a demandé aux jeunes de s’organiser en coopératives notamment dans l’agriculture, l’élevage des porcs et de la volaille, ainsi que des coopératives pour la culture du café, du cacao, de l’anacarde, etc.

La cérémonie a été marquée par le lancement du projet agricole ‘’Anacarde’’ dédié aux jeunes, et la remise de chèques aux start-up des jeunes sélectionnés dans le cadre du projet ‘’Démarrage’’.

Nantenin Traoré

Print Friendly, PDF & Email