Accueil Actualités Journée mondiale des toilettes : Les habitants de Palé abandonnent progressivement la défécation...

Journée mondiale des toilettes : Les habitants de Palé abandonnent progressivement la défécation à l’air libre 

974
PARTAGER

L’humanité a célébré dimanche, 19 novembre 2017 la journée mondiale des toilettes. A  Palé,  une des  10 sous-préfectures de N’zérékoré, des  agents de l’ONG Pride Guinée mènent une campagne de sensibilisation contre la défécation à l’air libre.

Situé à environ 50 km, à Palé comme c’est le cas dans  la plupart des villages de la guinée forestière les habitants n’ont pas de latrine. Ils font leur besoins dans les alentours du village sous les caféiers.

Pourtant selon des spécialistes, la défécation à l’air libre provoque plusieurs maladies notamment la diarrhée. C’est pour donc éviter ce genre de situation  que l’ONG Pride Guinée a  lancé le projet Assainissement Totale Piloté par les Communautés (ATPC). A travers ce projet, les animateurs communautaires sensibilisent les communautés sur l’importance de l’assainissement et l’utilisation des latrines.

Selon ces agents, cette ONG ne construit pas de latrines pour les communautés mais elle les incite à en construire elles-mêmes pour leur propre santé. « Notre approche n’est pas de construire des latrines pour eux. On les amène à en construire eux-mêmes à travers la sensibilisation. Dans  nos messages, on les démontre comment la défécation à l’air libre peut provoquer des maladies à travers des mouches et autre agents vecteurs » explique Albert Kpogomou agent de terrain à l’ONG Pride Guinée.

Ce projet trouve déjà le l’écho auprès  des  habitants de ce village. Déjà,  on compte plus de 60 latrines construites par les habitants de Palé.

« Avant, moi je ne connais pas de latrine. Ma famille et moi partions dans la brousse pour faire nos besoins. Et chaque fois les enfants étaient malades. Mais depuis qu’on a construit cette latrine, les membres de notre famille tombent rarement malade.  J’encourage ceux qui n’ont pas de latrine d’en construire. C’est bon pour leur santé » nous a confié une habitant de Palé.

Selon l’ONU, plus de 4, 5 million des personnes vivent dans le monde sans toilettes ou latrines à la maison. La journée mondiale des toilettes vise à encourager les actions pour relever le défi de la crise mondiale de l’assainissement.

Mamady 2 Camara, correspondant à N’zérékoré

Print Friendly, PDF & Email