Accueil Femmes La COFFIG et ECOBANK accordent Un prêt sans garantie à 1212 femmes...

La COFFIG et ECOBANK accordent Un prêt sans garantie à 1212 femmes de Guinée 

135
PARTAGER
KODAK Digital Still Camera

Pour la troisième, la Coalition des Femmes et Filles de Guinée (COFFIG) reçoit un milliard de franc guinéen dans le cadre de son programme intitulé fond d’appui à la valorisation des femmes et fille défavorisées et de renforcement de l’esprit associatif.

Ce financement sous forme de crédit holding, offert par Ecobank-Guinée pour l’autonomisation de 62 groupements féminins du pays est remboursable sur un an à compter de février 2017. Remis le vendredi 30 décembre 2016 au palais du peuple, ce fonds touche directement 1212 femmes.

Selon la présidente de la COFFIG Mme Makalé Traoré, ce don est la troisième du genre. « C’est un fond qui n’exige pas de garantie, parce que, dit-elle : Les femmes n’ont pas toujours les moyens d’accéder aux prêts bancaires parce qu’elles ne peuvent pas apporter de garantie. Il s’agissait donc de réfléchir à un mécanisme qui facilite l’accès au fond bancaire », a-t-elle expliquée.

Pour sa part, le directeur commercial d’Ecobank, M. Souleymane Bah, a indiqué que les femmes de la COFFIG ont toujours remboursé les prêts, et ceci de manière intégrale. Sur ce, il les a exhorté à continuer à rembourser intégralement pour que le programme continue plusieurs années afin que les montants alloués soient à un niveau plus élevés.

Mme Marie Millimono,  bénéficiaire de Guéckédou a bénéficié d’un chèque de 15 millions pour sa coopérative, remboursable en dix mois avec des conditions avantageuses.

« Les 15 millions de la COFFIG, c’est pour l’association des femmes éducatrice de Guéckédou. Nous faisons la saponification. Personnellement moi j’avais payé des chaises, j’ai ouvert un autre compte là où je mets chaque fois mes bénéfices, le reste j’ai partagé entre les membres », a-t-elle expliqué.

Les femmes qui bénéficient de ce programme ont reçu une formation sur le mode d’utilisation des fonds, des modalités de remboursement et des profits qu’elles devraient en tirer.

Il faut rappeler que les  deux précédentes expériences  sont jugées satisfaisantes par  la  banque panafricaine ECOBANK et la Coalition des femmes et filles de Guinée pour le dialogue, la consolidation de la paix et le développement (COFFIG-DCPD),

La COFFIG une organisation qui regroupe 1079 organisations et groupements de femmes réunis au-delà de toute appartenance politique, ethnique, religieuse et sociale, renouent leur partenariat au service des femmes vulnérables de Guinée.

Nantènin Traoré

 

Print Friendly, PDF & Email