Accueil Actualités Labé: Au moins 669 cas de fistules pris en charge dont 524...

Labé: Au moins 669 cas de fistules pris en charge dont 524 guérisons 

71
PARTAGER

Beaucoup de femmes dont la majeure partie est installée en zones rurales sont victime de fistule dans la région administrative de Labé. Une maladie qui résulte souvent d’une complication lors de l’accouchement. Néant pas accès aux structures sanitaires pour un accouchement assisté bon nombre d’entre elles se retrouve avec cette maladie au bout de longs jours de travail.

A l’occasion de la journée internationale dédiée à la lutte contre la fistule obstétricale ce 23 mai 2016 le courrier de Conakry.com a sondé la courbe de la gestion du problème dans la région de Labé.

 Une femme guérie de fistule après 35 ans de rejet et souffrance rencontrée témoigne: «  Je me suis mariée à l’âge de 13 ans, un an après j’ai une fistule mon mari m’a rejeté je suis rentrée chez mes parents. J’ai souffert pendant 35 ans mais par la grâce de dieux j’ai entendu parler de l’unité de traitement de la fistule à Labé et après trois rendez-vous j’ai été opéré finalement j’ai retrouvé ma santé et actuellement je suis guéri je vraiment heureuse »  témoigne notre interlocutrice.

Pensant qu’elle était condamnée à vivre le reste de ses jours avec ce problème qu’elle a contracté suite à une complication post partum cette autre femme a finalement retrouvé le sourire après 10 ans de lutte: «  je suis restée avec cette maladie pendant 12 ans, je pensais même que j’étais condamné à vivre avec, c’est par la suite qu’une de mes amis a entendu parlé de ce projet elle m’en a fait cas et j’ai tenté ma chance je suis venue à Labé les médecins m’ont soigné et maintenant je suis guéri  finalement par la grâce de dieux j’ai même trouvé un mari ici à Labé je suis vraiment contente » affirme sous le couvert de l’anonymat une autre guéri de fistule.

En plus de ces deux femmes au moins 669 autres ont bénéficié d’une prise en charge à Labé depuis 2009 dont 524 guérisons à en croire le directeur régional de la santé Docteur Mamadou Oudy Bah: «  actuellement nous avons un centre de prise en charge à l’hôpital régional de Labé qui est fonctionnel depuis juin 2009. Et depuis cette date nous avons réussi à diagnostiquer 669 femmes souffrantes de fistule et parmi ces cas nous avons réussi à guérir 524 patientes » s’est félicité le DRS.

Au total ces sept dernières années 3 308 cas de fistules ont été pris en charge en Guinée dont 2692 guérisons. Cependant il est à noter que des efforts considérables restent à faire dans le cadre du désenclavement des localités et la formation du personnel sanitaire pour arriver à bout de cette maladie qui isole plus d’une femme dans notre pays.

Fatoumata bah pour le courrier de conakry.com.

Print Friendly, PDF & Email