Accueil Actualités Labé : Les chaudronniers battent le pavé pour dénoncer l’insécurité et l’impunité.

Labé : Les chaudronniers battent le pavé pour dénoncer l’insécurité et l’impunité.

321
PARTAGER

Choqué par la montée en flèche de l’insécurité avec des multiples vols et brigandage enregistré dans leurs ateliers respectifs et révolté par l’impunité que bénéficient les malfaiteurs qu’ils appréhendent ; les chaudronniers de la commune urbaine de Labé n’ont trouvé mieux que de descendre dans les rues ce jeudi 21 décembre 2017 a constaté sur place les reporters du courrierdeconakry.com.

Ce, pour dénoncer principalement le fait que les voleurs qu’ils mettent aux arrêts et déposent au service de sécurité sont libéré au lendemain sans la moindre forme de procès.  Prenant la parole au nom de ses paires, Thierno Thyndel explique : « ont manifeste juste parce qu’on n’est pas content. Les voleurs nous arraché des objets qu’on gagne difficilement et quelques jours seulement après leur mise aux arrêts on les retrouve dans la ville libre comme un poison dans l’eau. Donc c’est vraiment révoltant. Pour preuve ont a mis mains sur deux voleurs et un receleur hier nuit car c’est les voleurs qui ont indexé le receleur. Donc on les a tous déposé au niveau de la police et on est convaincu que si on ne met pas une pression ils seront libre demain ou après demain » regrette-t-il.

Poursuivant son coup de gueule, Thierno Thyndel appel la justice à faire son travail dans les règles de l’art : « on manifeste aujourd’hui pour attirer l’attention de l’autorité préfectorale sur cet état de fait. Donc on attend le préfet pour solliciter son soutient dans cette situation car personne n’est au déçu de la loi si non on pouvait bastonner les voleurs à mort ; mais on sait que cela n’est pas la solution. C’est pourquoi on a jugé nécessaire de déposer les voleurs au niveau des services de sécurité avant de venir vers les responsables » ajoute-t-il.

Cette manifestation pacifique s’est tenue sans heurts ni violence à Labé. Au nom du préfet en déplacement c’est Mamadou Doumbouya le secrétaire général de l’administration qui a reçu les protestataires. Ce dernier a pris l’engagement de trouver une solution à ce problème soulevé par les chaudronniers de Labé.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email