Accueil Actualités Labé : Les occupants du palais de la Kolima ont été déguerpis

Labé : Les occupants du palais de la Kolima ont été déguerpis

214
PARTAGER

Comme annoncé par les autorités locales de Labé , les occupants illégaux et indésirables du palais de la Kolima ont été déguerpis. À l’expiration de l’ultimatum, maquis et autres maisons closes qui  avaient élu domicile  à cet endroit ont tous plié bagage a constaté sur place lecourrierdeconakry.com.

Mohamed Diaby, habitants du voisinage s’en félicite : « les autorités nous ont aidé à déguerpir ces personnes de mauvaise foi. J’attends une seule chose, c’est de trouver une solution pour réaménager le palais. Maintenant si la culture ne peut pas revenir, il faut envisager d’y faire une activité qui sera au bénéfice de toute la jeunesse et toute la population de Labé » propose-t-il.

Un acte vivement saluer par Sankhoun Touré jeune du quartier Paraya : « avant ce déguerpissement on ne dormait pas ici tellement qu’il y avait des cris, des attaques, de la musique, du banditisme, de la prostitution c’était indescriptible. Donc, on salue l’initiative des autorités. On les demande d’installer quelque chose sur place parce que ce palais est un espace culturel » soutient-il.

Thierno Aliou Tounkara pense qu’il faut faire un tri pour éviter de causer du tort à des honnêtes personnes : « je soutiens l’initiative parce que ce qui se passe au palais est une chose ignoble ; il faut vraiment chercher à valoriser cet espace en créant s’il le faut un centre de réflexion. Mais il ne faudrait pas chasser les personnes qui y gagnent leur vie honnêtement » propose cet autre.

Dans l’attente d’une nouvelle consigne d’exploitation de l’espace du palais de la Kolima, le lieu est à ce jour débarrasser de toute activité.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email