Accueil Actualités Labé : Une spectaculaire tentative d’évasion déjouée à la prison centrale (procureur)

Labé : Une spectaculaire tentative d’évasion déjouée à la prison centrale (procureur)

64
PARTAGER

C’est avec cette nouvelle terrifiante que les citoyens de la commune urbaine de Labé en général et les riverains de la prison civile en particulier se sont réveillés ce samedi 27 janvier 2018.

Des tirs d’armes automatiques ont retenti à plusieurs reprises au petit matin dans l’enceinte de la prison civile où les militaires reconnus coupables des violences de Mali Yembering et condamné la veille par le tribunal militaire à formation spéciale de Labé sont détenus.

Après plusieurs heures de silence, Zeze Beavogui le procureur de la République près le tribunal de première instance de Labé a finalement accepté de s’exprimer:

« c’est une tentative d’évasion organisée par Alhassane Baldé condamné à perpétuité et onze autres qui ont tenté de s’évader. Boubacar Bah dit Bagouane a blessé Sekou Loua un autre prisonnier qui  a empêché l’évasion. Donc ils sont au nombre de onze et se sont là les meneurs qui ont tenté l’évasion dans notre maison centrale de Labé » soutient-il.

Poursuivant sa communication, le procureur insiste, persiste et signe que les militaires déférés dans cette prison dans la soirée du vendredi 26 janvier 2018 n’ont rien à avoir avec cet incident :

« quand aux militaires condamnés hier, ils ne sont ni de près ni de loin mêlés à cette tentative d’évasion » précise-t-il.

Et ce n’est non plus un problème d’alimentation renchérit  Zeze Beavogui:

« Non! non! ce n’est pas un problème de faim ; mais plutôt ils veulent profiter de la présence des militaires condamnés hier pour les mettre cela sur leurs dos. Les militaires n’en sont pour rien ils ne sont pas mêlés du tout » a-t-il conclut.

Pour l’instant le calme est revenu au niveau de la prison centrale de Labé.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

 

Print Friendly, PDF & Email