Accueil Actualités Labé : Viol collectif sur deux sœurs dans le quartier Donghol

Labé : Viol collectif sur deux sœurs dans le quartier Donghol

56
PARTAGER

Deux sœurs ont été victime d’un viol collectif alors qu’elles tentaient de regagner leur domicile. Les victimes ont été admises à l’hôpital régional de Labé ou l’abus sexuel a été confirmé par les spécialistes.

L’affaire est depuis au niveau du  commissariat central de police de Labé pour des fins d’enquêtes.

Avec le soutien de leur maman qui est complètement abattu par cette affaire, l’ainé des victimes revient sur leur mésaventure : « après la soirée on a voulu prendre une moto-taxi pour le retour sans savoir que le taxi-motard était en complicité avec les autres. Après, un autre jeune est venu demander à ma sœur de prendre place sur sa moto. Comme il menaçait de pleuvoir, ils nous ont proposé de chercher ou s’abriter ; c’est ainsi que celui-ci est parti avec ma sœur et ensuite deux autres m’ont pris pour me conduire dans la brousse, je pense bien vers Ley-Donghora car il faisait nuit. À l’aide d’une paire de ciseaux ils ont menacé de me tuer avant d’arracher mes vêtements et de me violer à tour de rôle » déclare cette première.

A son tour, la cadette enchaîne en ces termes : « il m’a conduit dans une maison, j’ai appelé au secours, au secours. Un autre jeune était couché dans la même maison, il n’a pas réagi. Quelque temps après, ma sœur m’a appelé au téléphone et mon agresseur à retiré l’appareil. C’est ainsi qu’il a abusé de moi alors que je n’ai cessé de crier au secours, au secours. L’un d’entre eux s’appelle Mamadou Aliou, le taxi-motard lui se nomme Mamadou Dian » complète la seconde victime.

Depuis lors, les présumés auteurs de ce crime sont en cavale. Et selon nos informations, les services de sécurité sont à leur recherche.

Bah Djenabou Labé, pour  lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email