Accueil Opinion Le discours de la Présidente de Rojalnu-Guinee à la Journée internationale de...

Le discours de la Présidente de Rojalnu-Guinee à la Journée internationale de la Jeunesse

171
PARTAGER

 

Conakry, Guinée. : Voici Le Discours de bienvenue de Mme la Présidente de ROJALNU Guinée, Mme Saran Traore, à l’occasion du lancement du Colloque sur la Jeunesse ce 12 Août.
Excellence M. le Premier Ministre Chef de Gouvernement ;
Excellence Monsieur le Ministre de la Jeunesse ;

Monsieur le Représentant Pays de l’UNFPA ;
Mesdames et Messieurs les Responsables des Institutions nationales et internationales ;
Mesdames et Messieurs les Représentants du système des Nations Unies ;
Monsieur le Commissaire Général de Conakry Capital Mondial du livre ;
Monsieur le Secrétaire Général de ROJALNU Afrique ;

Chers jeunes leaders des organisations de la société civile guinéenne et africaine ;
Distingués invités,

C’est pour moi un grand honneur, en ma qualité de Présidente de la section guinéenne du Réseau des Organisations de Jeunesse Africaines Leaders des Nations Unies pour l’atteinte des ODD (ROJALNU-ODD) de vous recevoir dans l’enceinte de la Bluezone de Kaloum pour la tenue du colloque national de la jeunesse dont le thème est « L’engagement civique des jeunes pour la capture du Dividende démographique en Afrique ».

L’Afrique en général et la Guinée en particulier a une population majoritairement jeune. Ce qui est donc un véritable potentiel pour son émergence.

Cependant, cette jeunesse force de propositions et d’actions se sent laissée pour compte et par conséquent subit des maux de la société dont entre autre, l’émigration clandestine, le sous emploi ou le chômage pour ne citer que ceux-là.

Mesdames et Messieurs, vous conviendrez avec moi que cette situation n’honore personne, et qu’il est plus qu’urgent d’apporter des réponses adéquates.

L’opinion internationale reconnait aujourd’hui que les jeunes de par leur poids démographique et aussi de par leur capacité à faire face aux défis du développement durable, ne doivent pas être sur la table mais autour de la table. Désormais, les jeunes ne doivent plus accepter d’être des agents qui s’approprient des politiques et programmes de développement mais des acteurs de conception et de mise en œuvre.

Fort heureusement, à ce jour, nos dirigeants comprennent de plus en plus et sont en train de s’engager dans ce sens. La déclaration des Ministres en charge de la jeunesse lors du sommet Afrique-France de Bamako en janvier 2017 en faveur de l’épanouissement des jeunes, le thème de l’Union Africaine de cette année qui est « Tirer pleinement profit du Dividende Démographique en investissant dans la jeunesse » et la résolution de la mise en place d’un fonds d’investissement pour les initiatives jeunes lors du sommet des Chefs d’Etats de l’Union Africaine en juillet 2017, constituent un signal fort et me permettent donc d’affirmer que l’espoir est permis.

Chers amis jeunes leaders ici présents, il est désormais de notre traditionnelle mission de faire preuve de sagesse, de responsabilité et d’engagement pour être au rendez-vous des grandes innovations dont l’Afrique et notre chère Guinée rêvent depuis belle lurette.

Et c’est pourquoi, Le ROJALNU étant une plateforme de jeunesse dont la mission est d’aider les partenaires à tous les niveaux d’atteindre leurs objectifs respectifs dans le cadre du Développement Durable, a estimé que l’engagement et la participation active des jeunes à ce processus sont conditionnés par l’accès en temps réel aux informations utiles. D’où l’organisation du présent colloque national de la jeunesse, qui servira de cadre d’informations et d’échanges sur les grands défis du Dividende Démographique.

Au sortir donc de ces deux jours d’échanges, j’ose espérer que la jeunesse guinéenne et africaine ici présente aura davantage conscience du rôle qu’elle a à jouer dans le processus de développement durable de notre cher continent et continuera à poser des actes y afférentes conformément à la feuille de route de l’Union Africaine dont la Guinée assure la présidence en exercice à travers son Président, Pr Alpha Condé.

Alors chers amis leaders et acteurs du changement positif, je terminerai mes propos en vous souhaitant un excellent colloque.
Et en ce 12 août, Journée Internationale de la Jeunesse, je souhaite une très bonne fête à tous les jeunes de par le monde.

Vive la jeunesse Guinéenne et Africaine.
Je vous remercie.

 

Print Friendly, PDF & Email