Accueil Actualités Le MATD a lancé le projet ‘’culturel de la cohésion pour la...

Le MATD a lancé le projet ‘’culturel de la cohésion pour la paix et la prospérité’’ ce mercredi !  

120
PARTAGER

Pour réduire les conflits et promouvoir les objectifs de réconciliation au sein des communautés de la ville de Conakry et des régions de Kankan et Faranah, le représentant du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Daouda Condé a lancé le projet culturel de la cohésion sociale pour la paix et la prospérité ce mercredi 17 mai 2017.

Ce projet qui s’étend sur deux ans est mis en œuvre par Catholic Relief Services (CRS) en collaboration avec les autorités administratives, WANEP et OCPH sur financement du gouvernement américain à travers l’USAID.

Dans son intervention, Madame la directrice de l’USAID, Mme Barbara Dickerson,  a tout d’abord rappelé que le but de ce projet est de : « promouvoir et de consolider la paix à travers une planification stratégique, logistique et financière adéquate, participative et inclusive qui prend en compte tout à la fois la prévention et la gestion correcte des conflits en Guinée, particulièrement dans la zone spéciale de Conakry et dans les régions de Faranah et de Kankan »,a-t-elle signalé.

Poursuivant, elle rappelle que le projet ‘’Culturel de la cohésion sociale pour la paix et la prospérité ’’ vise deux objectifs stratégiques majeurs. A savoir : le renforcement de la cohésion sociale des citoyens au sein et entre les entités ethniques et le renforcement de contrat social des citoyens et responsables pour la paix, a indiqué Mme Barbara.

En tant qu’acteur principal de ce projet, la Directrice régionale de CRS en Afrique de l’Ouest, Mme Jenifer Oventon, a souligné que son institution et ses partenaires impliqués vont travailler avec les services déconcentrés du gouvernement  guinéen pour prévenir tous les risques de conflits quels qu’ils soient, notamment dans les zones du projet. Et de rajouter plus loin que : « le CRS, en œuvrant pour la cohésion, apporte sa contribution dans la prévention des conflits la prospérité et le développement durable des communautés de Conakry et de la Haute Guinée ».

Enfin, M. Daouda Condé, Représentant le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a signalé que ce projet vient à point nommé, compte tenu de la situation sociopolitique du pays. Il a par ailleurs, sollicité l’implication effective des jeunes et des femmes ainsi que les leaders religieux pour une meilleure atteinte des résultats souhaités, conclut-il.

Nantènin Traoré   

Print Friendly, PDF & Email