Accueil Actualités Politique Alpha Condé rejette les accusations sur l’ingérence au sein de la Cour...

Alpha Condé rejette les accusations sur l’ingérence au sein de la Cour Constitutionnelle

42
PARTAGER

Les membres de la Cour Constitutionnelle ont élu récemment un nouveau président en remplacement de Kélèfa Sall. Mohamed Lamine Bangoura a pris fonction le lundi dernier. Aux dires de certaines politiques, le pouvoir Exécutif s’est ingéré dans le pouvoir Judiciaire, le Président de la République, Pr Alpha Condé a au cours d’une émission accordée à certains journalistes a fait la lumière sur cette affaire.

Selon Alpha Condé : « le Président de la Cour Constitutionnelle n’est ni nommé, ni désigné par le Président de la République. La Guinée est le seul pays où le président de la cour constitutionnelle est élu par ses pairs ; si ses pairs veulent le changé, le gouvernement ne se mêle pas et il n’a aucune influence sur cette institution. Maintenant, quand les gens voient qu’ils perdent le terrain et ils savent qu’ils n’atteignent pas leurs objectifs, ils inventent du n’importe quoi », a affirmé le Chef de l’Etat.

Le Président de la République est revenu également sur la concession du Port Autonome de Conakry à une entreprise turque qui selon lui va dans l’intérêt de la Guinée : « il y’a deux trois concessions au Port. Le port était à 9 mètres 50, les gros bateaux ne pouvaient pas venir. Mais aujourd’hui le port est à 14 mètres et il y’a les portiques qui déchargent très rapidement les conteneurs. Et avec cette concession, les principaux acteurs sont contents parce qu’ils connaissent la rentabilité de cette transformation qui aura une grande capacité d’accueil de gros bateaux ».

Autre crise sur laquelle, le Chef de l’état est intervenu est celle liée à la grève du syndicat libre des enseignants et chercheurs de guinée (SLECG). Sur cette situation, le président rappelle les efforts fournis par son gouvernement et annonce des mesures qu’il compte prendre : « depuis mon arrivé au pouvoir le salaire de tous les fonctionnaires a été augmenté. Les enseignants eux, ils ont bénéficié une augmentation de 40%. Aucun gouvernement en Afrique n’a fait autant d’efforts que mon gouvernement en termes de salaires donc nous allons mettre de l’ordre pour que tous les enseignants soient en situation de classe », a-t-il annoncé.

Cette sortie du Président de la république a permis aux Guinéens de comprendre les efforts du gouvernement pour un développement harmonieux dans tous les secteurs de la vie nationale.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com    

Print Friendly, PDF & Email