Accueil Actualités Les agences de publicité projettent un sit-in le 6 mars devant l’OGP

Les agences de publicité projettent un sit-in le 6 mars devant l’OGP

60
PARTAGER

L’Union nationale des agences et régies publicitaires de Guinée, ou l’UNARP-GUI, projette un sit-in le lundi 6 mars prochain devant le siège de l’Office Guinéen de Publicité (OGP), à Almamya dans la commune de Kaloum.

 En annonçant cette manifestation non violente l’UNARP-GUI qui existe depuis 2012 entend ainsi protester contre deux mesures de l’instance de régulation du domaine de la publicité en Guinée.

« Nous agences de publicités, rejetons principalement la décision de l’OGP et de son Conseil d’Administration, d’augmenter unilatéralement le coût de la licence d’exercer la publicité, passant de 20 millions à 40 millions de francs guinéens », ont-elles indiqué dans une déclaration commune lue ce mercredi par Namory Kourouma, Secrétaire général  de l’union.

Le président de l’UNARP-Guinée Ibrahima Dieng est catégorique. La décision de doubler le prix de la licence a été adoptée à leur surprise générale. « Nous n’avons pas été associés à l’augmentation des frais de la licence », précise-t-il.

« Nous appelons à une révision considérable du coût de la licence de la publicité pour l’intérêt de la corporation parce que nos entreprises se meurent », plaident les agences dans la déclaration.

Pour les régies publicitaires cette hausse est inopportune. D’autant que la Guinée sort à peine d’une longue période de crise sanitaire marquée par l’épidémie Ebola qui a ralenti des activités économiques dans le pays.

Lire la suite sur kaloum presse

 

Print Friendly, PDF & Email