Accueil Actualités Mines : Chinalco signe un contrat sur le Simandou

Mines : Chinalco signe un contrat sur le Simandou

87
PARTAGER

La société chinoise, Chinalco, actionnaire dans l’exploitation du site minier de Simandou, a signé le lundi 31 octobre 2016, un contrat d’exploitation du Simandou pour une période de 12 mois. La signature s’est déroulée en Chine entre le président guinéen, le Pr Alpha Condé et le PDG de Chinalco.

Actionnaire dans l’exploitation du site de Simandou, Chinalco prend désormais le dessus sur Rio Tinto considéré comme le principal actionnaire dans ce gisement. Après s’être  fait retirer du contrat d’exploitation par le gouvernement guinéen, Rio Tinto a signé en septembre dernier, le retrait partiel et le gel de ses activités d’exploitation dans le Simandou.

Dans les clauses du contrat qui vient d’être signé entre le président Alpha Condé et le PDG de Chinalco, les deux parties se sont fixées comme objectif de travailler ensemble pour permettre le développement rapide de ce projet.

Un communiqué du gouvernement affirme par ailleurs que « cette collaboration se fera sur la base d’une feuille de route pour aboutir  à un plan de développement du projet et inclut la revue technique, juridique et commerciale pour déterminer les ajustements nécessaires pour engager le développement du Projet mine, trans-guinée et port. »

C’est à l’issue de ces 12 mois que Chinalco se verra confier l’exploitation proprement dit du Simandou si elle arrive à remplir les clauses contenues dans le contrat à savoir la construction du port et de la voie ferrée pour acheminer le minerai de N’Zérékoré à Conakry. La société Chinalco arrivera-t-elle à réaliser les clauses qu’elle a signées avec l’Etat guinéen dans les délais requis ? Attendons de voir !

Marc Sarah

Print Friendly, PDF & Email