Accueil Actualités N’zérékoré : La campagne de sensibilisation sur la gestion des ressources en eau...

N’zérékoré : La campagne de sensibilisation sur la gestion des ressources en eau au cœur des débats

160
PARTAGER

Le projet Campus a été lancé vendredi, 12 mai 2016 à l’université de N’zérékoré. Il  vise à sensibiliser les gestionnaires et usagers de l’eau un changement  dans leur comportement afin de réussir le pari de la protection et de l’utilisation rationnelle des ressources en eaux.  L a cérémonie de lancement a connu la présence du secrétaire général du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, du secrétaire général de la commission guinéenne de l’UNESCO, des autorités préfectorales ainsi que des responsable et  étudiants de la dite université.

C’est une initiative des responsables de l’université de N’zérékoré sous financement de l’UNESCO. La mise en œuvre se fera à travers des conférences scientifiques sur l’importance de l’eau pour le développement et sur l’impacte de activités humaines sur le régime des cours d’eau, l’analyse de la perception communautaire de la gestion des ressources en eau et la réhabilitation de la vallée de la rivière Zaly.

« Inspirés de la dynamique rationnelle entre l’homme et son environnement, j’invite chacun des  participants à suivre de manière attentive le contenu de cet projet afin de contribuer à l’amélioration de la situation hydrique de l’eau dans la région de la Guinée forestière » a lancé Ibrahima Solo Condé, secrétaire général de la commission guinéenne pour l’UNESCO.

Pour sa part, le secrétaire général du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Dr Binko Mamady Touré, n’a pas caché sa joie de voir ce projet devenir une réalité.

« Je suis là aujourd’hui en qualité de porteur de ce projet en non en qualité de secrétaire générale du département de l’enseignement supérieur. C’est nous qui avons conçu ce projet. A l’époque j’étais le directeur général du centre universitaire qui est devenu aujourd’hui université de N’Zérékoré. Donc c’est une fierté pour moi aujourd’hui de voir ce projet se réaliser » s’est-il réjouit avant de remercier les autorités locales à tous les niveaux pour leur implication dans la réussite dudit projet

En procédant au lancement officiel des activités, le secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de la préfecture N’zérékoré a déploré la situation environnementale actuelle de la région. Amara Kaba a pointé du doigt les actions anthropiques notamment, la culture sur brulis comme étant la cause du changement climatique que subi  aujourd’hui la région forestière. Il a ensuite demandé à ce que ce projet soit élargi au niveau des communautés à la base.

Mamady 2 Camara correspondant à N’zérékoré

Print Friendly, PDF & Email