Accueil Actualités N’zérékoré : La compagnie mobile de sécurité routière manque de moyen d’intervention

N’zérékoré : La compagnie mobile de sécurité routière manque de moyen d’intervention

46
PARTAGER

Très souvent sollicités en cas d’accidents ou de braquages sur les routes, les agents de la compagnie mobile de sécurité routière de la gendarmerie de N’zérékoré  sont confrontés de à un manque criard d’équipement a appris surplace lecourrierdeconakry.

Basée au quartier Bomah sur la route de Macenta, la compagnie mobile de sécurité routière  de N’zérékoré est confrontée à un manque criard de  moyen de déplacement. Selon son  commandant, ses agents se déplacent à travers les taxi-motos pour se rendre sur les lieux où ils sont sollicités.

« Nous n’avons pas de moyens de déplacement. Nous n’avons ni moto, ni véhicule. Pour se rendre sur les lieux, on est obligé d’emprunter les taxi-motos. Et il y a des taximans qui ne se déplacent pas la nuit à cause de plusieurs risques liés à l’insécurité. Donc il faut que l’Etat nous vienne en aide maintenant là pour nous que puissions faire notre travail à la satisfaction de nos populations » a lancé Commandant Aly Sy Savané.

Poursuivant, il ajoute ceci : « Mes agents ont pu retrouver près de dix moto volé dans ces derniers jours et on les a remis aux propriétaires. Il y en a encore deux qui sont dans nos mains et bientôt elles seront remises à leurs propriétaires. Nous avons la volonté de travailler mais on n’est pas équipé a-t-il ajouté.

Par ailleurs le commandant Sy Savané, demande aux populations de respecter les agents et de collaborer avec eux quand ils se rendent sur les lieux d’accidents par exemple.

« A la population, je demande de ne pas se rendre justice. La justice est là nous nous sommes là à la disposition de la population à n’importe quelle heure. Et quand elle voit des agents sur le terrain partager des peines avec eux, qu’on nous respecte et qu’on nous laisse faire le travaille. S’il s’agit de déférer à la justice, on le fera »

Il faut rappeler qu’un conducteur de camion a failli se faire lyncher récemment par les habitants d’un village sur la route de Beyla après avoir percuté un motard qui a succombé surplace. Mais il a eu sa vie sauve grâce à l’intervention des agents de la compagnie mobile de sécurité routière  basés de ce côté.

Mamady 2 Camara, correspondant à N’zérékoré

 

 

Print Friendly, PDF & Email