Accueil Actualités N’zérékoré : Les  jeunes veulent marcher le vendredi prochain

N’zérékoré : Les  jeunes veulent marcher le vendredi prochain

78
PARTAGER

La jeunesse chrétienne de N’zérékoré compte marcher le vendredi prochain pour dénoncer des actes de vandalismes causés sur certaines églises de la ville.  Pour ces jeunes,  cette marche doit  amener les autorités à agir. Une situation qui sème la psychose dans  la ville depuis un certain temps vu l’instrumentalisation des questions religieuses et ethnique dans cette région.

La plateforme de veille pour la paix à N’zérékoré  a rencontré ce mercredi 22 juin 2016 les responsables de la cathédrale de N’zérékoré afin d’obtenir l’annulation de cette manifestation dite pacifique.

Depuis plus d’une semaine, des actes de vandalismes sont signalés à la cathédrale de N’zérékoré. Et les auteurs ne sont toujours pas  identifiés. Une situation qui inquiète les responsables de l’église.

Qu’est-ce qui expliquerait ces agissements? Abbé David Haba, curé de la paroisse du quartier  Gonia répond  avec beaucoup d’interrogation.

«  l’on se demande, est-ce qu’une provocation ? Et ceux qui agissent de la sorte est-ce qu’ils prennent leur responsabilité en le faisant ? Il y a beaucoup de lieu de culte ici,  mais pourquoi ils attaquent  les églises ? Pourquoi ? C’est des actes de barbarie et c’est des gens qui aiment qu’il y ait des incidents à N’zérékoré », s’interroge-t-il.

Il y a quelques jours le Préfet de N’zérékoré M’bop Camara a promis d’assurer la sécurité des lieux de culte visés. Mais pour l’instant, aucun homme en sécurité n’a été vu à ces endroits.

A N’zérékoré, de folles rumeurs font régner une grande inquiétude chez les citoyens. Un vrai goulot d’étranglement pour les autorités de la région.

Alexis Kolié, Nzérékoré, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email