Accueil Actualités N’Zérékoré : Pas d’affluence pour la reprise des cours

N’Zérékoré : Pas d’affluence pour la reprise des cours

107
PARTAGER

Après trois semaines de congés forcés, les élèves et les enseignants de Guinée ont repris mercredi 22 février 2017 le chemin de l’école. A N’Zérékoré, cette reprise n’a pas connu d’affluence au niveau des élèves. Les encadreurs quant à eux,  ont massivement répondu présent a constaté sur place le correspondant de votre quotidien’’ lecourrierdeconakry’’

Les élèves de N’Zérékoré ne se sont pas mobilisés ce mercredi pour la reprise des cours.  Dans les écoles primaires comme secondaires, ils se faisaient compter du doigt dans les salles de classe.

A l’école primaire Mamadou Konaté par exemple, dans une classe de 6 ème Année, ils sont 28 présents sur 55 inscrits.

Pour Fodé Mamadouba Sylla, le maître chargé de cette classe, cette situation est due au manque d’information: « On peut dire qu’ils (les parents d’élèves Ndlr) n’ont pas compris ce qui se passe dans le pays parce que le gouvernement a dit qu’aujourd’hui (Mercredi  le 22 février 2017),c’est la reprise des cours. Mais les parents n’ont pas compris ça » .

 Chez les élèves présents, l’on se réjouit de cette reprise des cours. «Ça fait trois semaines qu’on n’étudie pas. Je suis assis à la maison, je ne fais rien. Mais je suis très content aujourd’hui de retrouver mes amis », lance Abdourahmane Sidibé, élève en classe de 6e année à l’école primaire Mamadou Konaté.

Comment faire pour rattraper le temps perdu ? C’est la question qui est sur toutes les lèvres surtout au niveau des candidats aux différents examens. Mais pour Fodé Mamadouba Sylla, il n’y a pas à s’inquiéter. « Nous avons les stratégies pour ça. Donc d’ici fin mars peut être tout sera comblé » rassure t-il.

Quant à Kadiatou Yonis Doré, élève de terminale sciences sociales au lycée Félix Roland Moumié, elle pense que la meilleure stratégie est d’organiser les cours de rattrapages: « Pour se rattraper, moi je pense que nous devons organiser des cours. C’est à-dire venir les matins et les soirs. Sinon ça ne sera pas facile.»

Mamady 2 Camara, correspondant à N’Zérékoré

 

Print Friendly, PDF & Email