Accueil Actualités Politique Les points essentiels du SLECG ont été satisfaits par le gouvernement !

Les points essentiels du SLECG ont été satisfaits par le gouvernement !

381
PARTAGER

Le Bureau national du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) a signé ce mardi 13 mars un protocole d’accord avec le gouvernement. Dans ce document de trois pages il est dit que : « tous les points essentiels » relatifs aux revendications du SLECG ont été satisfaits.
Le secrétaire général du SLECG, Aboubacar Soumah a déclaré ceci: « Avec les points de revendications que nous avons présentés au gouvernement, nous avons pu obtenir quatre points qui sont entre autres : la levée de la suspension de notre secrétaire général ; le paiement des 40% dont 10% ont été payés au mois de février dernier et les 30% vont être payés en ce mois de mars avec effet rétroactif comme exiger mais à compter du 1er janvier 2018 pour les enseignants en activité. Et du 1er novembre au 31 décembre 2017 pour les enseignants qui sont partis à la retraite. Ensuite, aucune poursuite judiciaire ne serait engagée contre qui ce soit ; Tout enseignant muté ou sanctionné doit reprendre immédiatement son service ; nous avons également obtenus la mise en place d’une Commission paritaire syndicats-gouvernement en vue de l’ouverture d’un couloir de négociations sur le salaire de base de 8 millions par enseignant du 2 au 25 mai 2018 », a-t-il énuméré.

Avant de suspendre le mot de grève, il a demandé à la base : « Avec tous ces résultats obtenus est ce que nous pouvons nous permettre aujourd’hui de déclarer la suspension de la grève ?
Oui! oui! oui! a répondit la base.
C’est pourquoi il a pris la décision suivante : « Compte tenu que les résultats que nous avons obtenus reflètent exactement l’aspiration profonde de toutes nos structures à la base tenant compte des correspondances que nous avons reçues de la part de tous nos bureaux communaux et préfectoraux, le bureau exécutif du SLECG décide de la suspension de la grève déclenchée depuis le 12 février 2018 », a-t-il suspendu.
Auparavant, le secrétaire général du SLECG avait expliqué les raisons de la convocation de la base cette nuit au Palais du Peuple pour un compte rendu : « nous avons tenu à vous inviter ici dans la salle du 28 Septembre du Palais du Peuple pour vous présenter les résultats obtenus suite aux négociations entre le gouvernement et le bureau national du SLECG. Etant entendu que des circonstances, des velléités politiques qui demain pourraient intervenir et qui empêcheraient le mouvement des populations guinéennes et de surcroit ne nous permettraient pas de nous rendre au siège pour vous rendre compte de ce résultat afin que nous puissions décider de la levée ou de la suspension de la grève, c’est pour cette raison nous avons décidé de vous inviter ici puisse que l’urgence s’impose parce qu’il faut se référer à la base qu’il faut présenter les résultats afin qu’ensemble nous puissions nous décider », a-t-il justifié.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email