Accueil Actualités Pour plus de Femmes sur les listes  électorales, des femmes parlementaires sensibilisent...

Pour plus de Femmes sur les listes  électorales, des femmes parlementaires sensibilisent à N’zérékoré 

55
PARTAGER

Une mission du forum des femmes parlementaires de la république de Guinée a conféré lundi, 10 juillet 2017 avec des femmes des partis politiques de N’Zérékoré. L’objectif est d’inciter ces femmes à s’intéresser d’avantage à la politique afin d’être bien se positionnées sur les listes électorales lors des élections prochaines. Cette rencontre s’est déroulée dans la salle de conférence du gouvernorat en présence des autorités administratives locales, des représentants des partis politiques et des démembrements de la CENI.

Les femmes parlementaires veulent voir le nombre de femmes augmenté au niveau des instances décisionnelles du pays.  C’est  dans cette optique que s’inscrit cette mission à N’Zérékoré. Pour la cheffe de mission, Honorable Anne Marie Mansaré, malgré les efforts fournis par les autorités en faveur de la promotion des femmes, l’objectif est loin d’être atteint. C’est pourquoi elle demande aux femmes de se battre de plus.

« Dieu nous a déjà donné l’appétit. On a aujourd’hui des femmes ministres à des postes clés, des postes inattendus. Et ça grâce à l’autorité guinéenne. Nous, nous sommes 25 à l’assemblée sur les 113 députés.   Nous savons que l’effort est fait, mais nous voulons augmenter le nombre de députés, le nombre de ministres pourquoi pas le nombre de femmes à d’autres postes. Mais pour ça, nous devons nous battre avec les partis politiques.  L’essentiel n’est pas de figurer sur une liste. Quand on te met à la queue, après on dit qu’on n’a besoin que de 15 ou de 20, toi tu es sur une liste mais ça ne te vaut pas la place. Nous voulons que cette fois-ci, les femmes se battent pour être député, pour être ministre. Pour qu’elles se battent pour être celles qui font l’administration » a indiqué l’Honorable Anne Marie.

Elle a aussi plaidé auprès  des démembrements de  la CENI  et des autorités pour  veiller sur le bon positionnement des femmes sur les listes électorales lors des échéances à venir.

Présent à cette rencontre, le ministre des pêches, de l’aquaculture et de l’économie maritime a réitéré l’engagement du gouvernement à accompagner  les femmes dans ce combat.

«  Les revendications des femmes portées plus haut ici qu’ailleurs sont légitimes. Nous voulons que la femme guinéenne puisse être le porte étendard de ce que nous faisons. Nous vous faisons confiance. Nous savons que partout où la femme a été, ça toujours été le succès assuré. Parce que vous n’êtes pas dans les demi-mesures. Vous faites tout de façon complète. Donc aujourd’hui, que vous revendiquiez l’application d’une loi, ce n’est que juste et normal. Et vous pouvez compter sur le gouvernement pour vous accompagner sur cette vois» a rassuré le ministre André Loua.

Il faut rappeler que cette campagne est entrain d’être menée simultanément dans toutes les régions du pays.

Mamady 2 Camara, correspondant à N’zérékoré

Print Friendly