Accueil Actualités Societé Psychose d’une présence de rebelles à Coyah !

Psychose d’une présence de rebelles à Coyah !

40
PARTAGER

Les rumeurs de l’existence de bateaux suspects à Wonkinfon dans la préfecture de Coyah dans la nuit de mercredi 24 à jeudi 25 Octobre ont été amplifiées ce jeudi dans la capitale Conakry. Cette annonce a amené les forces de défenses et de sécurité à renforcer le dispositif sécuritaire dans les différents carrefours et en particulier au Pont 8 novembre, rentrée principale du centre ville de Kaloum.

Très tôt, le Sous-Préfet de Wonkinfon a été joint par nos confrères de la Radio Djigui Fm. Au cours de leur conversation, il est revenu sur cette information qui a paralysé non seulement la préfecture de Coyah mais aussi le centre ville.

Selon Bafodé Bangoura:«C’est le Président du district de Doya qui m’a appelé hier à 03h du matin pour me dire qu’il y a des rebelles qui sont sur les côtes. Que ces rebelles sont dans des bateaux… J’ai informé les gendarmes qui sont allés voir. Ils m’ont dit que ce sont des petits bateaux coréens, au nombre de 8, qui font la pêche artisanale. Qu’ils se cacheraient pour la simple raison, que l’usage de ces genre de  bateau est réservé aux pêcheurs locaux. Ils ont vérifié partout et n’ont rien trouvé. Et ce matin, les militaires, des bérets rouges et d’autres corps de l’armée sont venus pour s’assurer qu’il n’y a rien. Ils ont sillonné tout le long de la côte, ils n’ont rien trouvé eux-aussi»  a-t-il rassuré.

A la question de savoir comment la rumeur a pris une telle ampleur ?  

L’interlocuteur des journalistes de l’émission le Quotidien affirme que « quand les villageois voient une colonne de bateaux d’une même couleur, ils ne peuvent dire que ça», a indiqué le sous préfet. 

Affaire à suivre…

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com 

Print Friendly, PDF & Email