Accueil Actualités Rentrée des classes 2016 : Le ministre Kourouma décline ses priorités

Rentrée des classes 2016 : Le ministre Kourouma décline ses priorités

61
PARTAGER

Après trois de vacances, les élèves de l’enseignement pré-universitaires ont repris le chemin de l’école le mardi 4 octobre 2016. Pour cette nouvelle rentrée des classes, de nouvelles dispositions, orientations et des ambitions pour la qualification de l’enseignement pré-universitaires en République de Guinée ont été annoncé par les autorités en charge de l’éducation.

Dr Ibrahima Kourouma, Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire, dans sa déclaration, a annoncé les priorités de son département pour cette nouvelle année scolaire 2016-2017. L’objectif est de qualifier de plus en plus l’enseignement pré-universitaire dans notre pays.

 « La dynamique enclenchée depuis 2011, en rapport avec le programme de société du Président de la République le Pr Alpha Condé conduit le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire à poursuivre son programme d’actions prioritaires et dans le domaine de l’accès à travers la construction d’infrastructures scolaires et le relèvement du taux d’inscription au primaire. C’est dans cette perspective que la nouvelle année scolaire 2016-2017 démarre avec 365 salles de classe dont 183 au Primaire et 182 au Secondaire », a-t-il déclaré.

Parlant de la qualité de l’éducation à apporter aux enfants, le Ministre Kourouma donne des précisions en ces termes :

 « Le renforcement de l’encadrement pédagogique et les inspections des enseignants ainsi que la formation continue seront poursuivis. Pour cette rentrée les capacités académiques et professionnelles de 5 039 enseignants du tiers, moyen et faible ont été renforcées en vue d’améliorer les pratiques de classe. Dans le domaine de la gouvernance, l’amélioration de la gestion rationnelle du personnel enseignant sera l’un des points d’application des efforts du Département. Le travail de redéploiement des enseignants en surnombre à Conakry et à l’intérieur du pays est en cours. En plus, le recrutement et l’affectation de 3 500 nouveaux enseignants dont la presque totalité sera muté à l’intérieur du pays permettra d’améliorer la couverture du pays en enseignants et d’alléger les charges des communautés. »

Selon Dr Ibrahima Kourouma, il y a 3 800 enseignants ont été formés au compte du Ministère de l’Alphabétisation au cours de l’année écoulée. Ils vont assurer la formation de 200 000 jeunes et adultes analphabètes à travers le pays. Mais pour mener à terme ces priorités, le Ministre Kourouma tend la main aux Associations des parents d’élèves et Amis de l’Ecole (APAE) pour une Ecole de qualité.

« Nous connaissons les efforts déployés par les Associations des ressortissants de chacune de nos préfectures. Je voudrais les inviter à s’impliquer plus que par le passé pour l’atteinte de cet objectif dont les résultats seront déterminants pour la construction de l’avenir des jeunes générations montantes de notre pays. Pour gagner le pari de l’excellence scolaire, nous devons œuvrer en synergie d’actions à produire des efforts constants de réforme et de qualification de notre système éducatif », a-t-il souhaité.

Marc Sarah

Print Friendly, PDF & Email