Accueil Actualités Semaine mondiale de l’allaitement maternel : ‘’ Aucun lait ne remplace le lait...

Semaine mondiale de l’allaitement maternel : ‘’ Aucun lait ne remplace le lait maternel’’

103
PARTAGER

La semaine mondiale de l’allaitement maternel a été lancé ce mardi 01 Août 2017, sous le thème ‘’Soutenir l’allaitement maternel ensemble’’. En Guinée, l’ONG Terre Des Hommes a marqué l’évènement au dispensaire Saint Gabriel de Matoto, avec pour thème ‘’Ensemble protégeons l’allaitement  maternel loin des conflits d’intérêts’’. Cette semaine consacrée à l’allaitement maternel  se poursuit  du 1er au 7 Août 2017.

Au cours de cette semaine des actions de sensibilisations et de mobilisation seront menées dans le but d’exhiber les multiples vertus de l’allaitement maternel

Dr Naman Camara, Coordinateur du Programme Santé et Nutrition Terre Des Hommes a indiqué que cette semaine est dédié aux activités d’initiation à l’allaitement maternel, de suivi de l’allaitement maternel et toutes les activités qui y concourent.

« C’est pourquoi Terre des Hommes en collaboration avec l’institut de nutrition et de la santé de l’enfant et le dispensaire Saint Gabriel, nous avons voulu honorer  notre engagement depuis plusieurs années, pour célébrer cette année dans la semaine dédié au niveau mondial à l’allaitement maternel », a-t-il expliqué.

Pour sa part, Dr Konaté Adama, chargé de la santé de la mère et de l’enfant à l’ONG Suisse Terre des Hommes s’est plutôt penché sur les statistiques. Selon lui, à peu près 100% de femmes allaitent leurs enfants selon les dernières enquêtes.

« Mais celles qui le font exclusivement au lait, c’est-à-dire rien d’autres que le lait maternel pendant les 6 premiers mois de sa vie se sont que 21%. Ce qui veut dire que le problème de l’allaitement maternel est une problématique majeure de santé publique en Guinée ». A fait remarquer Dr Konaté.

Le directeur du dispensaire de Saint Gabriel, M. Réné VAULEON, a quant à lui affirmé que cette semaine est primordiale pour saint Gabriel.

« Nous avons un service SECAM qui est là est à votre disposition pour toutes les mamans qui sont là, pour vous conseiller et voir avec vous les problèmes qui se posent soit au niveau de l’allaitement ou des problèmes de seins et autres. Nous avons des médecins qui sont là pour vous encadrer afin de vous permettre à allaiter » a-t-il dit.

L’objectif des différents partenaires reste la réduction de la mortalité par la lutte contre la malnutrition sous tous ces angles comme le confirme le  Dr Ibrahima Kalil Koné. Présent à double titre, ministère de la santé-  direction de l’INSE, il a rappelé  que l’Institut de Nutrition et de la Santé de l’Enfant (INSE ) a une vision commune avec Terre des Hommes.

« Il me revient de dire à mes chères dames que le lait maternel est irremplaçable, disponible en tout lieu et en tout temps et toutes les législations mondiale le conseille » conseille-t-il.

Cette journée a servi de cadre pour rappeler aux femmes présentent à allaiter leurs enfants durant les premiers 6 mois. Car dit-il : « Aucun lait ne remplace le lait maternel, on ne peut rien fabriquer qui puisse contenir les éléments du lait maternel », conclut-il.

Aujourd’hui, selon Dr Naman Camara,  il y a 124 pour 100 mille naissances d’enfants de moins de 5 ans qui décèdent par les maladies. Et quand vous prenez ces chiffres, il y a 35% de décès, c’est la néonatologie, c’est-à-dire la période après l’accouchement. D’où l’intérêt de féliciter l’INSE qui prend en charge une grande majorité de ses enfants.

La cérémonie a pris fin par un sketch sur l’importance de l’allaitement maternel. Le centre Saint Gabriel est l’une des toutes premières structures de santé privé à Conakry  à bénéficier de l’appui de Terre des Hommes. Les deux partenaires comptabilisent 15 années de collaboration. Ce qui justifie son choix pour la tenue de cette cérémonie.

Nantènin Traoré    

 

Print Friendly, PDF & Email