Accueil Actualités Treve pour Malado Kaba après un tour de chauffe

Treve pour Malado Kaba après un tour de chauffe

59
PARTAGER

 Malgré les négociations engagées avec les travailleurs en colère, la ministre de l’économie et des finances Malado Kaba a cédé. Les manifestants ont obtenu la promesse de l’achat d’un nouveau bus dans les meilleurs délais pour le transport des travailleurs.

malado

Les travailleurs du ministère des finances et du budget étaient dans la rue le lundi 20 juin pour exprimer leur ras le bol vis-à-vis face à la vétusté des bus qui transportent le personnel. Ils réclamaient deux nouveaux bus pour remplacer la vieille carcasse qui les transportait jusque-là.

Selon les manifestants, comme des cordonniers mal chaussés, les autres viennent boire chez eux, mais quand eux ils veulent boire c’est non.

« On est fatigué, depuis huit ans nous sommes avec ces bus. Ce sont des bus d’occasion, dont on ne trouve même pas les pièces de rechange en Guinée. Et cela fait trois ans qu’on demande à ce qu’ils soient remplacés, impossible. Il faut l’emprunter pour comprendre le calvaire que nous traversons », dénonce Mme Baldé Mariama, secrétaire générale de la section syndicale des deux ministères cités plus haut.

Pour son collègue Jérome Kolié, chargé d’études à la direction nationale des investissements publics au ministère des finances, c’est des nouveaux bus ou le départ des deux ministres.

« Nous relevons des ministères qui engagent financièrement l’Etat et nous sommes les plus malheureux. C’est inadmissible de voir que nos bus ne soient pas comparables à ceux des autres ministères comme la coopération ou les affaires étrangères. Il nous faut vaille que vaille de nouveaux bus, parce que chaque ministre à un véhicule qui coûte plus que le prix des deux bus que nous réclamons », a laissé entendre M. Kolié.

Nantènin Traoré

 

Print Friendly, PDF & Email