Accueil Actualités Politique Urgent : Le SLECG fait marche arrière, les 8 millions sont négociables !

Urgent : Le SLECG fait marche arrière, les 8 millions sont négociables !

76
PARTAGER

Le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) fait marche arrière et accepte de renouer le fil du dialogue avec le gouvernement.

En plus du retour à la table de négociation ce 14 novembre, leur proposition de salaire de base à 8 millions  qui était jusque-là non négociable l’est maintenant négociable. C’est ce qu’a dit ce mercredi 14 novembre 2018 Oumar Tounkara, 2ème secrétaire général du SLECG dans l’émission les « Grandes Gueules ».

Le deuxième secrétaire a au nom de ses collègues réitéré leur volonté d’aller aux négociations : « Je le dis à haute et intelligible voix. Le SLECG est ouvert aux négociations. Aussi, les 8 millions sont négociables… », a annoncé Oumar Tounkara.

Cette sortie médiatique du numéro 2 du SLECG intervient au lendemain d’une rencontre qu’ils ont eu avec le Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée, Louceny Nabé.

Selon Oumar Tounkara, le Gouverneur de la BCERG a su trouver les mots pour calmer leurs esprits : « Il n’est pas venu en son nom. Il a été mandaté par le gouvernement pour venir nous rencontrer et il a su nous parler avec le langage qui sied ».

Le SLECG a déclenché une grève générale et illimitée depuis le 3 octobre dernier; jusqu’à date aucun accord n’a été trouvé avec les autorités.

M. Tounkara accuse les autorités de n’avoir pas pris leur grève au sérieux : « Au lieu que les autorités ne soient proactives, prévenir les conflits et les gérer à temps, elles préfèrent que la rue bouge et qu’on brûle des pneus, on blesse et tue » a-t-il déploré.

De conclure, le camarade Oumar Tounkara, en appelle aux syndicalistes de resserrer les rangs et d’attendre que leur secrétaire général Aboubacar Soumah suspend ou lève la grève afin de reprendre le chemin de l’école. Il a salué le respect du mot d’ordre de grève qui selon lui est suivi partout à travers le pays.

La rencontre entre le SLECG et le gouvernement se poursuit ce mercredi au siège du cette structure à Donka.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

 

Print Friendly, PDF & Email