Accueil Actualités Economie Mines: Le ministè vulgarise le fonds de développement économique local

Mines: Le ministè vulgarise le fonds de développement économique local

326
PARTAGER

Le Ministère des Mines et de la Géologie en collaboration avec le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation avec l’appui de la coopération allemande (GIZ), organisé ce mercredi 9 Mai 2018 à Novotel un atelier de formation et d’informations sur le fonds des sociétés minières pour le développement économique et social (FODEL).

Cette rencontre a pour objectif, amener les autorités à une meilleure gestion des fonds alloués aux communautés locales.

Selon le Ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, le fonds de développement économique local (FODEL) a été institutionnalisé dans le nouveau code minier.  Une façon de garantir des retombées pour les communautés locales qui habitent l’espace qu’exploitent les entreprises minières. C’est pour cette raison que s’est tenu cet atelier pour non seulement présenter le mécanisme de la mise en œuvre du FODEL mais aussi valider le manuel de procédure:

 » Il y’a une instruction très claire du Président de la République, Pr Alpha Condé et du Premier Ministre que ces fonds alloués aux communautés locales soient utilisés en toute transparence au bénéfice effectif de ces communautés. Donc, cet atelier est une importance capitale dans le cadre de l’opérationnalisation effective de ce fonds de développement économique local; la transparence est un élément fondamental pour pouvoir atteindre les objectifs que nous nous fixons en termes d’efficacité », a indiqué le Ministre.  

  

Cet atelier qui a regroupé les secrétaires généraux des communes rurales du pays intervient à la veille de la mise en place des conseils communaux. Ces derniers, une fois installés auront la charge de gérer les fonds alloués à leurs communes respectives.

Le ministre des mines et de la géologie invite les nouveaux élus à la transparence dans la gestion:  » nous nous apprêtons à ce que ce fonds puisse être effectivement opérationnel et qu’il soit utilisé sur la base des procédures claires et transparentes pour que l’utilisation soit connue de tout le monde et que les administrateurs qui seront à la charge pour l’exécution des projets rendent compte non seulement au niveau des communautés mais aussi au niveau de l’administration nationale », a t il précisé.

Ce document une fois validé permettra aux structures à la base de disposer d’un outil efficace dans l’exécution des projets financés par le fonds de développement économique local (FODEL).

Oumar M’Böh pour le courrierdeconakry.com

 

Print Friendly, PDF & Email