72 h du livre : Nfamara Camara présente son œuvre au public

0
50

Un mois après la dédicace de l’œuvre ‘’Les Espoirs perdus ‘’ éditée par l’Harmattan Guinée, l’auteur NFamara Camara a profité d’une invitation spéciale de sa maison d’édition à la 14ème édition des 72 h du livre pour présenter cet ouvrage au public.

C’est en compagnie d’autres écrivains étrangers venus pour la circonstance que M. Camara a présenté ce dimanche après-midi son second livre dans la case aménagée de la ville invitée Dalaba.

Ce médecin de profession, a été inspiré par les écrivains guinéens dont Tierno Monenembo, Aliou Nfantouré et autres qui l’ont poussé à se lancer dans la l’écriture. C’est suite à cette passion, qu’il s’est engagé à se lancer dans la littérature pour apporter sa contribution à l’humanité. Dans son œuvre les Espoirs perdus, l’auteur parle du quotient des africains notamment des guinéens.
Cet ouvrage nous plonge dans un réalisme criard, aux messages qui claquent – et nous fait voyager sur le fleuve loin d’être tranquille de la République de Guinée qui, inlassablement, cherche son estuaire.

Tissant en filigrane une atmosphère romanesque, notamment avec la rencontre entre Fantagbé Sylla et Mansakê Kaba, l’auteur aborde avec acuité et objectivité des thèmes que l’on ne peut occulter, armé de son amour inconditionnel pour sa patrie : la démocratie, la colonisation, le despotisme, la situation économique, etc. Autant de sujets pour faire prendre conscience au lecteur, le faire réagir, pour insuffler ce sursaut de réveil et d’orgueil. C’est alors une invite à la conscience collective pour faire vibrer en chacun, cette fibre humaine et patriotique.

Ibrahima Bah

Print Friendly, PDF & Email