Agriculture : L’honorable Alpha Sila Bah apprécie l’initiative du Gouvernement

0
158

Dans le cadre de la poursuite des activités de la session ordinaire des Lois, les Députés ont autorité le mercredi 24 avril 2019, la ratification de l’accord de prêt entre la Guinée et la BADEA sur l’agriculture familiale en Haute et Moyenne Guinée. Mais aussi, d’un prêt de 6.484 000 dollars US et un don de 4.536.000US destinés d’une part au développement des chaines de valeurs agricoles et agro-industrielles intelligentes face au climat et de l’autre à la promotion de l’entrepreneuriat agricole des jeunes.

Ces projets contribueront à l’amélioration à l’accroissement durable de la sécurité alimentaire en Guinée. Pour atteindre cet objectif, le département de l’Agriculture dispose de deux importants instruments qui sont, la politique nationale de développement agricole et le plan national d’investissement agricole. C’est pour cette raison que l’honorable Alpha Sila Bah, Président de la Commission Commerce et Industrie de l’Assemblée nationale a apprécié cette démarche du gouvernement. Il dit : « je suis satisfait de voir l’intérêt que le gouvernement. Car, sur les 10 projets présentés aujourd’hui, nous avons 6 qui concernent le domaine agricole. Je pense que le secteur agricole est le secteur le plus important pour le pays. Parce qu’il contribue près de 20% au PIB autant que le secteur minier ; mais l’aspect distributif est extrêmement important, puisse que le secteur agricole nourrit 65% de la population », a-t-il souligné.

Honorable Alpha Sila Bah qui est également Président du Parti Guinéen pour la Renaissance et le Progrès (PGRP) est revenu également sur les difficultés que rencontres les cadres techniques dans le cadre du décaissement au niveau des régies financières de l’Etat pour les projets de développement : « les décaissements sont toujours très faible au niveau de notre pays. Généralement le taux de décaissement est de 40%. C’est pourquoi je propose à ce qu’on initie au niveau de l’assemblée nationale une commission qui se penchera sur cet aspect afin de résoudre ce problème dont la plupart des cadres sont confrontés » a-t-il sollicité.
Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email