Bilan à mi-parcours des Examens Nationaux 2022 : 364 candidats pris en délit de fraude et 688 téléphones saisis

0
51
l'Enseignement Pré-Universitaire et de l'Alphabétisation
l'Enseignement Pré-Universitaire et de l'Alphabétisation
Quelques jours après la fin des examens nationaux en Guinée, le ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation, Guillaume Hawing a tenu une conférence de presse ce vendredi pour présenter aux hommes de médias le premier bilan de ces évaluations.
Avant de donner les chiffres, le ministre a évoqué la situation des candidats éliminés pour fraude, des personnes arrêtées pour substitution, des téléphones saisis dans les centres d’examen ou encore des surveillants et autres délégués éliminés et remplacés pour légèreté.
Il faut signaler qu’après la fin des épreuves, le département en charge de l’enseignement pré-universitaire est concentré sur le bon déroulement des corrections des copies des candidats. Le ministre qui a déjà visité le centre des corrections exige à ce que les correcteurs fassent très bien leur travail. ”La note apposée sur la feuille d’un candidat doit refléter son niveau”, a-t-il suggéré.
Voici les statistique à mi-parcours des examens nationaux 2022:
Nombres de candidats pris en délit de fraude : 364
Cas de Substitution : 35
de démission (Bac) : 12
Téléphones saisis : 688
Enseignants élimines : 175
Le Courrier de Conakry
Print Friendly, PDF & Email