CAN 2021 : Kaba Diawara revient sur la non titularisation de Morlaye Sylla : « Morlaye et Moi, il n’y a aucun problème »

0
1375

Depuis sa nomination officielle, Kaba Diawara continue a accordé des interviews aux médias guinéens. Après sa conférence de presse hier lundi au siège de la fédération guinéenne de football, le sélectionneur du Syli national était ce mardi dans une radio privée de la place.

Sur une question d’un des chroniqueurs de l’émission, Kaba Diawara, est revenu sur la non titularisation de la pépite guinéenne, Morlaye Sylla, qui était pressentie titulaire en 1/8 finale de la CAN 2021 face à la Gambie. Cela suite à la suspension du capitaine Naby Keita qui ne pouvait pas jouer cette rencontre dans laquelle le Syli a été finalement éliminé par son adversaire du jour.

« Contre Gambie, c’est Morlaye qui devait démarrer le match, mais s’il ne débute pas il y a bien une raison. Maintenant si vous étiez à l’entrainement au Cameroun, vous allez voir que j’ai mis Morlaye à la veille du match titulaire. Ce que j’ai vu, ça ne m’a pas plus, c’est pourquoi je les retiré. Mais Morlaye et moi, il n’y a aucun problème. C’est un joueur qui a du potentiel. C’est une jeune puce guinéenne, il a 23 ans, il est dans son évolution. Il ne faut peut-être pas aller trop vite avec lui. Parce que j’ai l’impression que tout le monde le gonfle ici. Alors que je le connais, c’est très bon joueur, mais il est en concurrence avec Naby Keita. Donc si vous voulez qu’il joue à la place de Naby… », s’est justifié Kaba Diawara.

Il faut rappeler que lors cette rencontre face à la Gambie, le coach avait préféré Aguibou Camara, à la place de Morlaye Sylla. Sauf que le joueur d’Olympiakos qui avait démarré ce match a été décevant, alors que la rentrée du milieu de terrain de Horoya en fin de partie a beaucoup galvanisé l’équipe qui s’est procurée les meilleures occasions.

« C’est le mérite qui sera le critère »

Depuis lors, une bonne partie du public guinéen pense que Kaba Diawara à un problème avec les joueurs locaux et ne privilégie que les binationaux. Mais face aux médias, l’ancien joueur de PSG et de l’OM nie cette thèse et assure que tous les joueurs guinéens sont convoqués en fonction de leur performance. Cela quel que soit le championnat dans lequel ils évoluent, en Guinée ou ailleurs.

Après sa première expérience mitigée à la coupe d’Afrique des nations, Kaba Diawara vient d’être reconduit à la tête du Syli national pour les deux prochaines années. A cet effet, il est censé de mettre en place une compétitive mais surtout de qualifier la Guinée à la prochaine compétition continentale.

Ibrahima Bah

Print Friendly, PDF & Email