Cellou à propos du recensement : « Cette révision s’effectue dans des conditions chaotiques »

0
56

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo, a dénoncé les différents dysfonctionnements enregistrés dans les opérations de révisions des listes électorales, notamment dans ses fiefs.

Lors de l’assemblée générale de l’UFDG qu’il a présidée samedi 30 novembre 2019, Cellou Dalein Diallo a dénoncé ce qui se passe au niveau de la révision des listes électorales, accusant la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et le gouvernement de volontairement saboter les opérations dans les fiefs de l’opposition.

 « Nous sommes actuellement en train de nous faire enrôler dans le cadre de la révision des listes électorales. Cette révision s’effectue dans des conditions chaotiques, parce qu’il n’y a aucune organisation, il y a un sabotage par la CENI et par le gouvernement de la République qui devaient veiller à ce que tous les Guinéens qui en ont le droit puissent s’enrôler et voter. Malheureusement nous constatons qu’il y a une sainte pagaille partout dans le pays. On empêche les gens de se faire enrôler dans les fiefs de l’opposition en disant qu’il n’y a pas de consommables, il n’y a pas de copies de récépissés, la machine est en panne, l’agent est malade. On invente mille difficultés pour empêcher l’opposition de se faire enrôler », a-t-il accusé, avant de demander à ses militants de se battre pour se faire enrôler : « Malgré ces difficultés, malgré ce contexte particulièrement difficile, faites tout pour vous enrôler. Je sais que vous allez vous battre pour réussir à vous faire enrôler malgré toutes les difficultés qu’on est en train de dresser  sur votre chemin pour vous empêcher d’être sur la liste nationale. Ils le font ici, ils le font à l’étranger, partout, lorsqu’on sait qu’il y a une majorité de citoyens  guinéens qui sont de l’opposition guinéenne, ils feront tout pour faire des obstructions à l’enrôlement des ces derniers. Mais, nous sommes des combattants. L’opposition guinéenne se bat. Vous êtes des combattants. On ne va jamais démissionner, on se battra pour exercer notre droit. »

Thérèse DIALLO pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email