Cellou Dalein Diallo : « Je me réjouis de voir mes collaborateurs libres »

0
31

Ousmane Gaoual Diallo, Ibrahima Chérif Bah, Abdoulaye Bah et Cellou Baldé tous cadres de l’UFDG qui étaient incarcérés à la maison centrale de Conkry dans le cadre des violences postélectorales d’octobre 2020, ont bénéficié d’une liberté conditionnelle ce vendredi 16 juillet 2021. L’annonce a été faite à travers un communiqué lu à la RTG. Cette libération fait réagir plusieurs acteurs politiques guinéens.  C’est le cas du président de l’UFDG, El hadj Cellou Dalein Dillo qui, à travers un post sur Facebook, se réjouit de la libération de ses collaborateurs.

Jeanne Laforestiere

Print Friendly, PDF & Email