Commune de Ratama: le marché de Taouyah n’a pas été vendu dixit le maire Issa Soumah

0
248

Les femmes du marché de Taouyah sont en colère. Elles l’ont fait savoir à travers une marche de protestation devant la mairie de la Commune de Ratoma ce lundi 21 juin 20

Le marché de Taouyah ne faisait pas le bruit habituel lundi matin. Le marché n’est pas dans ambiance quotidienne. Ce lundi matin, boutiques et magasins sont fermés

Ces vendeuses du marché de Taouyah soupçonnent les autorités communales d’avoir cautionné la vente d’un domaine du marché. Dès le matin, la circulation était au ralenti et les commerçants ont été obligés de fermer boutiques et magasins.

Les femmes n’ont pas eu accès à la maire à cause des barricadent érigés par les services de sécurité. Mais elles se sont fait entendre obligeant ainsi le maire de la commune de Ratoma Issa Soumah à réagir.

« Il n’a jamais été question de vendre le marché. Le marché est une propriété de l’État. Nous ne pouvons pas le vendre et on le l’a pas vendu. On n’a pas vendu un terrain à Taouyah on en a pas l’intention. Il se raconte qu’elles ont appris que quelqu’un veut acheter le marché mais elles n’ont pas de preuve palpable ; Et nous on sait que le marché n’est pas à vendre » a déclaré le maire de la commune de Ratoma.

Ces arguments du maire n’ont pas suffi à calmer la colère des femmes. Elles sont restées sur place pendant plusieurs heures pour marquer le coup.

La manifestation s’est soldée par qu’arrestations pour trouble à l’ordre public suite à des altercations entre manifestantes et force de l’ordre.

« Je dois savoir ce qui s’est passé parce que, un premier groupe de femme avait bloqué la route. Les travailleurs étaient empêchés de circuler normalement. Je vais voir de près la situation » a commenté Issa Soumah, Maire de la commune de Ratoma.

IFB

Print Friendly, PDF & Email